Omeyer en mode infranchissable !

 lt;p gt;Thierry Omeyer. (Reuters) lt;/p gt; ()
Sports.fr - AA

Une première très solide. Thierry Omeyer a réalisé une prestation de tout premier ordre lors du match d'ouverture face au Brésil (31-16). Avec 14 arrêts à son actif en seulement 30 minutes, il a emmené toute l'équipe dans son sillage.

"Titi, il était en mode pas rigolo dès le début, ça nous a permis de prendre le large très rapidement." Le propos de Vincent Gérard, élu homme du match, prend toute sa saveur. Car les Bleus ont effectivement débuté pied au plancher avec un Thierry Omeyer dans le coup d'entrée pour multiplier les arrêts et écoeurer immédiatement les attaquants brésiliens. Des arrêts dans tous les sens et une hargne caractéristique pour guider la défense.

"On est bien entrés dans le match au niveau de l'agressivité en défense, il y avait du mouvement, des déplacements. On savait qu'il ne fallait pas les laisser se mettre en confiance, ne pas leur laisser d'espace", jubile celui qui vit à cette occasion son deuxième Mondial en France. Un moment forcément particulier pour ce joueur au palmarès gigantesque. « Ce sont des moments dont il faut profiter. Le Mondial c'était il y a 16 ans, il y a très longtemps. Quand tu entres sur le terrain, c'est vraiment très fort et ça nous galvanise», ajoute le portier du PSG.

Son partenaire en club, Daniel Narcisse, a également pu apprécier sa prestation. Invité à se prononcer sur la prestation de «Titi», il rigole d'abord avant d'enchaîner: "Ce soir (mercredi), il est resté lui-même ! Quand l'équipe défendait bien on pouvait récupérer des ballons, quand les Brésiliens trouvaient une solution, ils tombaient sur le talent de Thierry dans les cages. Cela permet à l'équipe de garder la confiance quand tu sais que derrière, nos gardiens sont bons car en deuxième période aussi Vincent a fait du super boulot."

Une entame parfaite et avec un Omeyer en mode rempart infranchissable, c'est toujours beaucoup plus facile...

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016