Abalo: "Je n'ai jamais vu un public comme ça"

 lt;p gt;Luc Abalo. (Reuters) lt;/p gt; ()
Sports.fr - AA

L'équipe de France a réalisé un premier match impeccable, mercredi à l'Accor Hôtel Arena (31-16). Une prestation d'ensemble réussie et tout un groupe concerné. Mais pour Luc Abalo, il n'y a pas lieu de s'enflammer car le Brésil n'a, selon lui, pas joué à son vrai niveau.

Vous débutez par un succès assez aisé, qu'en retirez-vous ?
Ce n'est pas la facilité du match qui met en confiance, c'est le fait de le gagner, c'est important. Je pense qu'aujourd'hui ils n'ont pas joué à leur niveau, ils ont vite baissé les bras, ils ont été déstabilisés par l'absence de leur meilleur joueur (Petrus). C'est important de gagner avec un tel écart, il faut savoir gagner des matches de 15 buts mais ça n'a pas été aussi facile qu'on le pense. On ne s'est pas déconcentrés même si à la fin on a perdu deux ou trois ballons. Sur l'ensemble, on va dire qu'on a bien fait les choses et qu'on peut être satisfait du match.

Pensez-vous avoir marqué les esprits ?
Non, les grandes équipes savent qu'un premier match à domicile contre une équipe du Brésil qui est réduite on doit le gagner de 10 buts. Ils le savent donc je ne pense pas qu'on va effrayer nos adversaires.

Vous avez pu faire tourner, en quoi est-ce un avantage, par rapport à Rio où ça avait été moins le cas ?
Comme on récupérait beaucoup de ballons, on courrait beaucoup aussi, c'était un match vraiment intense. C'était quand même difficile au niveau physique et comme à Rio, on terminera la compétition fatigués. Ces compétitions sont difficiles, dans la tête c'est dur donc on s'entraîne plus pour se rassurer et arriver prêts. Par exemple aujourd'hui, même si c'est le premier match de la compétition on est déjà entamés par tous les matches de championnat, de Ligue des champions et par la préparation...

Mais mentalement, avoir pu concerner tout le groupe, c'est un avantage ?
C'est bien pour tout le monde. Un joueur comme Olivier Nyokas qui n'a pas joué en préparation, là il est entré et il a pu faire de belles choses, c'est important pour la confiance surtout.

Vous attendiez-vous à une telle ambiance ?
Je ne m'étais pas projeté avant le Mondial mais quand je suis entré dans la salle j'ai vu tout ce monde dans le public, ça m'a fait chaud au coeur. J'étais content d'entamer le Mondial avec une ambiance comme ça. Je ne suis jamais entré dans une salle en France avec un public comme ça. J'espère que ça va continuer.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016