Villas-Boas se blesse et abandonne

 lt;p gt;Andr eacute; Villas-Boas,  agrave; droite. (Instagram/avbdakar) lt;/p gt; ()
Sports.fr - AA

Pour son premier Dakar, l'entraîneur portugais de football aura été contraint de s'arrêter dès la quatrième étape.

C'est déjà fini pour André Villas-Boas. L'entraîneur portugais de football (Porto, Chelsea, Tottenham Hotspur, Zénith...), qui, à 40 ans, participait à son tout premier Dakar, en auto, une passion familiale, a abandonné mardi dès la quatrième étape du rallye, peut-on constater sur le site de l'épreuve.

Celle-ci s'effectuait autour de San Juan de Marcona (330 km), dans le désert d'Ica, au Pérou, et a été remportée par Sébastien Loeb (Peugeot), lequel n'avait encore pas gagné cette année. Le podium a été complété par ses coéquipiers Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel, leader du général.

"Nous sommes en sécurité"

Pour en revenir à "AVB", il a "sauté d'une dune" et "écrasé le nez" de sa Toyota. Touché au dos, selon le communiqué de son équipe, il a ensuite lui-même donné de ses nouvelles, rassurantes, sur Instagram: "Juste pour dire à tout le monde que Ruben (Faria, son copilote et ancien motard, N.D.L.R.) et moi sommes en sécurité, au bivouac".

Malgré ses douleurs et des débuts difficiles (41e du général), Villas-Boas, en délicatesse avec le sable, pense déjà à revenir: "Nous aurons plus de chance la prochaine fois". En 2019, il ne sera toutefois peut-être plus sans club.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016