Un glissement de terrain annule l'étape 9

 (Reuters)
Sports.fr - AA

C'est contraints et forcés que les organisateurs du Dakar ont eu la décence d'annoncer l'annulation de la 9e étape du rallye-raid, suite à un gigantesque glissement de terrain, provoqué par les orages et survenu mardi matin, sur le parcours de l'étape n°8, à 160 km de Salta, lieu du bivouac du soir et départ de l'étape du jour.

"Suite à un gigantesque glissement de terrain provoqué par les orages, la route empruntée par la liaison pour rejoindre le bivouac a été coupée à une quarantaine de kilomètres au nord de Jujuy, soit à 160 km de Salta", confirme ainsi un communiqué de la direction de course.

En proie à cette catastrophe, le petit village argentin de Volcan a vu un millier de ses habitants être évacués et deux ont perdu la vie. Dans

"La journée de demain (mercredi) sera consacrée à regrouper l'ensemble des moyens de la course à Chilecito, de sorte à continuer l'épreuve en donnant le départ de la 10e étape, Chilecito - San Juan", ce jeudi. "Toutes ces circonstances ne permettent pas un déroulement d'étape standard du Dakar demain (mercredi), a jugé Etienne Lavigne, le patron du Dakar, cité par France Inter. Ça aurait été 1. déplacé et 2. ça ne peut pas se faire, donc on a tout arrêté et on va regrouper les gens ici (à Salta), qui se rendront demain à Chilecito pour reprendre la course après-demain."

Les intempéries n'en finissent plus de perturber cette 39e édition, dont près de 1 500km de parcours chronométrés ont déjà été annulée sur les plus de 4 000 prévus sur le tracé initial, éclipsant le duel que se livrent en tête du classement autos Stéphane Peterhansel et Sébastien Loeb.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016