Vincent Bolloré (C+) attaque France 2 et réclame 44 millions d'euros pour "reprise parasitaire" du "Zapping"

Le  #39; #39;Zapping #39; #39; par   #39; #39;Vu #39; #39;.  (Cr eacute;dits photos capture d #39; eacute;cran France 2)
24matins - AA

Le 16 janvier dernier, France 2 -chaîne de France Télévisions-, relançait le "Zapping" avec "Vu". Une initiative que Vincent Bolloré déplore.

C'est sur Canal+ en 1989 qu'est né le "Zapping" sous l'impulsion de Patrick Menais (licencié* de Canal Plus en juillet 2016 en même temps que la fin du "Zapping").
Relancé sur France 2 sous le nom de "Vu", le boss de Canal+ Vincent Bolloré estime que l'initiative de la chaîne public est une "reprise parasitaire", d'autant que Patrick Menais avait repris le flambeau avec son bébé en janvier dernier.

Canal+ réclame 44 millions d'euros de dommages et intérêts

Selon le magazine culturel Télérama, C+ considère le programme - reprenant des séquences vues à la télévision - comme "une reprise parasitaire" du "Zapping", célèbre séquence diffusée sur Canal Plus.

Pourtant et malgré son (grand) succès, Vincent Bolloré avait stoppé le "Zapping" en juillet 2016 car il était devenu -selon lui- "non différenciant" face aux autres chaînes.

*La ministre du Travail de l'époque Myriam El Khomri avait fait annuler le licenciement de Patrick Menais ; la procédure est toujours en cours.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016