L'amour est dans le pré 2017 : Premier baiser, guerre ouverte et un trio

 (Purepeople)
Purepeople - AA
Les speed dating, c'est fini ! Place aux séjours à la ferme.

Ce lundi 17 juillet, M6 dévoile les premiers jours de Nathalie, Jean-Marc, Vincent, Christophe et Pierre-Emmanuel, candidats de L'amour est dans le pré 2017, aux côtés de leurs prétendant(e)s à la ferme. Un épisode drôle, surprenant et bien sûr attendrissant !

Nathalie : Trois hommes à la maison

L'éleveuse de vaches et de chèvres pour le fromage de 27 ans accueille Victor et Bastien. Mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'un troisième homme s'apprête à les rejoindre, Sébastien. Si la jolie blonde n'avait pas retenu sa candidature après le speed dating, une lettre de lui, envoyée chez elle, a redistribué les cartes. Elle annonce donc la nouvelle à Victor et Bastien qui, on ne va pas mentir, tombent de haut mais gardent le sourire. "J'aurais très bien pu garder son adresse [celle de Sébastien, ndlr], faire le séjour avec vous et reprendre contact après avec lui", leur explique-t-elle. Nathalie les rassure ensuite en précisant que s'ils sont chez elle, ce n'est pas pour jouer les figurants.

Le lendemain, Nathalie passe un moment privilégié avec chacun de ses prétendants et le miraculé de l'aventure, Sébastien, lui fait bien comprendre qu'il est prêt à déménager pour elle. Le duo se met même à parler de son envie commune d'avoir des enfants. Le feeling entre eux est indéniable. Mais Nathalie ne sait pas encore pour qui son coeur bat le plus fort. Heureuse de voir que trois hommes s'intéressent à elle, elle verse quelques larmes de bonheur face à la caméra.

Christophe : Oeufs cassés et mal-être

Le vigneron de 46 ans reçoit Angélique, son grand coup de coeur, et Sylvie. L'ambiance est bon enfant jusqu'à ce que Christophe et Angélique se lancent dans une danse endiablée. Un comportement qui met Sylvie mal à l'aise et sur la touche. Pourtant, ce n'est pas la jalousie qui la ronge, plutôt une sorte de tristesse.

Le lendemain de cette fête tardive, il y a de l'électricité dans l'air. Sylvie a mal dormi et apprécie peu d'apprendre qu'Angélique s'est endormie avec "les pieds de Christophe dans sa tête". Mais, les filles passent vite à autre chose grâce à une séance de manucure qui retarde la sortie prévue par Christophe dans les vignes. Cette sortie ne change malheureusement pas l'état d'esprit morose de Sylvie, qui se met de plus en plus à l'écart. La jeune femme se ressaisit pourtant et propose un étrange jeu. Puisqu'il faut casser des oeufs pour le repas, chacun le fera en accompagnant le geste d'une pensée. Christophe parle de "chaleur", d'"amour" et de "puissance". Les femmes, de leur côté, se demandent laquelle des deux est sa préférée.

Jean-Marc : La guerre est déclarée

Le viticulteur et éleveur de vaches allaitantes de 52 ans a proposé à Françoise, ex- prétendante malheureuse d'Éric, et Yvelise de le rejoindre. Entre les deux femmes, la guerre est ouvertement déclarée. Les piques se multiplient. Même la sortie au restaurant ressemble à un règlement de comptes. Les deux enfants sont aussi dans la surenchère. Alors qu'une dit ne pas avoir bu d'eau durant sa longue route l'amenant à la ferme, l'autre rétorque avoir consommé au moins un litre d'eau. Une joute verbale qui se poursuit sur "la pause pipi".

C'est au deuxième jour de l'aventure que l'ambiance s'apaise. Jean-Marc passe du temps avec chacune de ses prétendantes. Lors d'un tour en tracteur avec Françoise, le candidat comprend que sa prétendante est déterminée à se faire une place chez lui. Yvelise, plus cash, profite des sursauts de l'engin pour lancer à Jean-Marc : "Si tu continues comme ça je vais finir sur tes genoux." Plus sérieusement, la veuve fait également comprendre à Jean-Marc être prête à tout laisser derrière elle pour vivre avec lui, ne supportant plus le poids de la solitude.

Le soir venu, les prétendantes sont invitées à rencontrer les proches et amis de Jean-Marc. Yvelise tente de se démarquer avec son humour un peu bourru. Mais, intimidée par le nombre d'invités, elle se montre de plus en plus douce et confie à quel point elle a craqué pour l'éleveur. Elle marque des points. Quant à Françoise ? Elle tente aussi de faire sensation en expliquant qu'elle désire vivre à la campagne depuis l'enfance. Et elle aussi marque un point en sympathisant avec une cantinière, elle-même effectuant ce métier.

Pierre-Emmanuel : Premier baiser

Le céréalier et éleveur de vaches laitières et allaitantes de 42 ans a eu un coup de foudre pour Gwladys et n'a demandé qu'à elle de vivre quelques jours chez lui. La kinésithérapeute de 38 ans est venue avec sa chienne Craquotte, qui, comme sa maîtresse, a réussi immédiatement à se faire aimer des habitants des lieux ? les chiens de Pierre-Emmanuel. A Gwladys d'en faire autant avec le candidat. Et c'est bien parti puisque le séduisant quadragénaire, qui n'a jamais quitté le Perche, se voit déjà rendre visite à sa belle en Alsace.

Le lendemain, au déjeuner, la discussion tourne carrément autour du thème de la sieste crapuleuse. Mais il n'y a pas de temps pour ça, il faut travailler. Un tour en tracteur s'impose, l'occasion pour Gwladys de grimper sur Pierre-Emmanuel et pour lui de toucher sa cuisse, de façon impromptue. Un moment presque torride interrompu... par une fuite ! Un coup de la panne bien involontaire qui se conclut par un petit bisou sur la joue.

Les heures défilent et le rapprochement entre eux se poursuit autour d'une choucroute alsacienne. "Entre nous ça se passe tout naturellement. Ça fait 24h qu'elle est arrivée et c'est un sans faute pour elle. Je pense qu'il y a déjà des sentiments", confie Pierre-Emmanuel.

Vincent : Amour mystique

L'éleveur de brebis allaitantes de 45 ans et sosie d'Emmanuel Macron est rejoint par Brigitte (un heureux hasard) et Karine. C'est avec cette dernière qu'il choisit de passer, en premier, un moment en tête-à-tête. Il a le pressentiment qu'entre eux "il y a eu quelque chose dans une autre vie". Puis, lors de son entretien avec Brigitte, le passionné de numérologie se montre très franc. Il estime qu'avec elle "ça va être difficile", sans pour autant lui donner des raisons très concrètes.



Plus d'infos et voir les photos sur Purepeople

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016