Georges Pernoud va quitter Thalassa mais pas la télévision

Georges Pernoud (capture d #39; eacute;cran YouTube)
24matins - AA

Après plus de 30 ans de bons et loyaux services, George Pernoud va quitter l'aventure Thalassa au termede la saison en cours. L'animateur entend cependant rester présent sur le petit écran.

À force de le voir traverser les âges, on aurait pu le croire indéboulonnable. Georges Pernoud, animateur emblématique de l'émission maritime Thalassa depuis 1980, mettra pourtant un terme à cette longue aventure télévisée d'ici quelques mois.

Une information que l'animateur a révélé en exclusivité au Figaro, qui le questionnait sur sa vision de l'avenir de Thalassa : "Après le mois d'août, l'émission continuera sans moi. Depuis la nouvelle programmation décidée par Dana Hastier [NDLR : directrice des programmes de France 3, elle est devenue un bouche-trou. Je ne sais pas qui la présentera et je ne vais pas m'en mêler."

Thalassa est devenue un "bouche-trou" selon Pernoud

Que l'on ne s'inquiète toutefois pas pour Georges Pernoud, qui annonce ainsi son retour à une antenne qu'il n'a pas encore quittée : "Je finalise mon départ et j'ai d'autres projets? de télévision. Vous m'y reverrez !"

Après avoir longtemps connu un rythme hebdomadaire, Thalassa est désormais diffusée à raison d'un numéro par mois. Cette année, l'émission a été suivie par 1,6 million de téléspectateurs en moyenne, un chiffre dépassé par quelques documentaires et fictions programmés sur France 3.

"D'autres projets" en préparation

C'est justement en ce vendredi, à 21h00, que le téléspectateurs vont pouvoir découvrir un nouveau de Thalassa, consacré ici aux pêcheurs et aux ostréiculteurs. Une dernière activité que Georges Pernoud refuse de considérer comme de tout repos même avec un risque amoindri sur le terrain : "C'est moins dangereux, certes, mais pas plus confortable ! Avec 90.000 tonnes par an, la France est le plus gros consommateur, mais aussi le plus gros exportateur d'huîtres. Elles sont expédiées jusqu'au Japon et en Chine! À Cancale, j'ai rencontré un professeur polonais qui vient chaque année avec sa classe pour en déguster. Dans son pays, elles arrivent surgelées? "

Quant aux thématiques qui habilleront les ultimes numéros de la saison, l'animateur donne quelques pistes : "On va faire un état des lieux du littoral. Avec le niveau de la mer qui monte, des campings sont appelés à disparaître, des immeubles aussi, comme celui du Signal, sur la dune de Soulac. Moi qui ai ma maison en Dordogne, je vais bientôt me retrouver plagiste ! Et puis nous ferons sans doute un autre numéro consacré à Lapérouse."

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016