Mario + Rabbids Kingdom Battle : Davide Soliani a dû faire face aux dures critiques des fans de Nintendo

Begeek - AA

Le directeur créatif italien d'Ubisoft Milan est récemment revenu sur les conditions dans lesquelles Mario + Rabbids : Kingdom Battle sur Nintendo Switch a été développé par ses équipes et lui-même.

Dans le cadre d'une entrevue accordée à GameIndustry.biz, Davide Soliani a accepté de revenir rapidement sur le développement de Mario + Rabbids : Kingdom Battle et surtout le challenge qu'est de travailler sur une licence aussi importante : "Depuis le premier jour, je sais que les joueurs Nintendo sont très exigeants, parce que j'en suis un. Ils se considèrent comme une élite. Je savais donc que la barrière serait difficile à franchir, car ils allaient discuter du fait que Nintendo n'était pas derrière un jeu estampillé Mario. La seule manière de faire était donc de proposer un jeu de qualité."

Pourtant préparé aux critiques, Davide Soliani est tombé de haut suite aux réactions des fans de Nintendo avant l'annonce officielle du jeu par Ubisoft. Un moment très douloureux pour lui : "Je m'attendais forcément à des retours négatifs de la part des joueurs, mais pas aussi durs. Lorsque la fuite est survenue je suis allé sur Neogaf, et j'y ai vu des commentaires comme 'Nintendo est condamné', 'ce jeu ne se vendra jamais', ou encore 'la direction artistique est à chier' et d'autres messages très, très agressifs qui m'ont profondément déçus."

Le doute... avant la consécration

Touché au plus profond de lui même, le directeur créatif du studio milanais de l'éditeur Ubisoft était prêt à tout arrêter : "Je ne m'attendais pas à me prendre un tel mur. Alors j'ai commencé à envoyer des messages à Grant Kirkhope (le compositeur du jeu). Je lui ai dit que j'allais dans la mauvaise direction parce que les gens nous haïssaient. Il m'a traité d'imbécile, et m'a dit de ne pas m'inquiéter."

Mais lors de la conférence Ubisoft pour l'E3 2017 avec la présence de Shigeru Miyamoto de Nintendo, les joueurs ont totalement été séduits : "Tout a changé lors de la conférence, et pas seulement grâce au jeu. Et certainement pas à cause de moi. Le fait d'avoir Mr Miyamoto sur scène était une manière de dire au public que si le père de Mario était là, c'est qu'il s'agissait d'un jeu de qualité. Ensuite, les joueurs ont pu l'essayer, et c'est là que leurs avis ont commencé à changer."

Les autres news Culture Geek

|Offre internet |Offre mobile|