Tennis. Evan Furness, la touche bretonne du TC Quimperlé

Evan Furness a cr eacute; eacute; la sensation en dominant le Chypriote Marcos Baghdatis, fin octobre, lors des qualification du Challenger d rsquo;Eckental, en Allemagne. (Photo : Alain Vermeulen)
Ouest France - AA

Championnat de France par équipes. Blagnac - Quimperlé, samedi. La saison débute. Charles-Antoine Brézac parti, le Pontivyen (19 ans) est l'unique représentant breton de l'équipe.

29 octobre 2017. Une date que n'est pas près d'oublier Evan Furness. Ce jour-là, le Pontivyen dispute le premier tour des qualifications du Challenger d'Eckental, en Allemagne. Face à lui, Marcos Baghdatis, ancien n° 8 mondial à l'ATP.

Après un combat de trois sets et de deux heures, Furness, habitué au circuit Future, triomphe. La plus grosse « perf' » de sa jeune carrière. Alors, forcément, moins de deux semaines après, le tennisman de 19 ans a toujours la banane. « C'est le premier joueur du top 100 que je bats. C'était un match avec beaucoup d'échanges, c'était dur physiquement, mentalement. C'est une belle récompense. »

« Baghdatis ne m'a pas regardé dans les yeux »

En revanche, il va vite oublier l'après-match, où le Chypriote ne s'est pas éternisé au moment de la poignée de main. « Il ne m'a pas regardé dans les yeux », préfère en rire Furness, avant d'ajouter, malicieux. « S'il était dégoûté, c'est qu'il a donné le meilleur de lui-même et n'a pas réussi à me battre. C'est d'...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Les autres news Tennis

|Offre internet |Offre mobile|