Bordeaux: De Tavernost écope d'une amende pour ses propos sur l'arbitrage

Nicolas De Tavernost (AFP)
RMC Sport - AA

L'actionnaire majoritaire de Bordeaux, Nicolas de Tavernost, a écopé d'une amende de 5.000 euros pour sanctionner ses propos contre l'arbitrage lors du match de Ligue 1 contre Marseille, le 19 novembre.

Le président du directoire de la chaîne M6, Nicolas De Tavernost, s'était emporté contre l'arbitre, lui reprochant d'avoir sifflé un coup-franc à l'origine de l'égalisation marseillaise, dans les toutes dernières secondes du match. "C'est très énervant que quelqu'un prenne la responsabilité de siffler un coup-franc qui est dans sa tête à la 93e minute. C'est quand même absolument anormal. Ce sont des gens irresponsables. Ce sont vraiment des gens irresponsables", avait lancé le patron de la chaîne M6.     

>> De Tavernost se lâche sur l'arbitrage après Bordeaux-OM

Suite à ses propos, le Conseil National de l'Ethique de la Fédération française avait saisi la commission de discipline de la LFP, qui a donc rendu son verdict jeudi. Mardi, le syndicat des arbitres professionnels (SAFE) s'était ému du climat délétère visant selon lui les arbitres français, dénonçant "l'hystérie collective, les dérives, pressions et autres intimidations" et ciblant notamment Tavernost entre autres responsables du football français aux côtés de Waldemar Kita et Claudio Ranieri, respectivement président et entraîneur de Nantes, René Ruello, ancien président...

Lire la suite sur RMC Sport

Les autres news Football

|Offre internet |Offre mobile|