Cyclisme: Bouhanni a "failli perdre la vue" après sa chute sur le Tour du Yorkshire

Nacer Bouhanni (Cofidis) ((AFP))
RMC Sport - AA

Nacer Bouhanni (Cofidis) a révélé à Cyclism'Actu que sa chute lors du Tour du Yorkshire, fin avril, avait endommagé "le nerf optique de (ses) yeux" et qu'il avait "failli perdre la vue".

Il se dit aujourd'hui "totalement guéri après avoir fait des examens médicaux au CHU de Nancy-Brabois". Mais Nacer Bouhanni revient de loin. Victime d'une lourde chute, fin avril, lors du Tour du Yorkshire, le sprinteur vosgien avait dû abandonner et couper vingt jours avec le vélo après à cause d'un traumatisme crânien qui avait handicapé toute la fin de sa saison. 

À lire aussi >> Tour de France: un coéquipier de Démare traite Bouhanni de "trou du c...", qui réplique

Ce week-end, Bouhanni a révélé à Cyclism'Actu que cette chute aurait pu engendrer des dégâts bien plus graves. "Le nerf optique de mes yeux a été assez endommagé, a expliqué le Français. C'est à dire que je voyais tout simplement mal. Je n'avais pas une vue à 100 %. Et parfois, avec l'état de fatigue, il m'arrivait de voir double. En gros, j'ai failli perdre la vue."

"Ma guérison aurait dû prendre douze mois" 

S'il assure ne pas avoir été "un danger public sur le vélo et lors des sprints", Bouhanni raconte avoir vécu "sept mois de galère et de doute, où (il n'a) jamais pu en parler ouvertement et à quiconque, autre qu'à (son) équipe Cofidis".

"D'après ce que m'avaient...

Lire la suite sur RMC Sport

Les autres news Cyclisme

|Offre internet |Offre mobile|