Cette mariée badass a refusé de se maquiller le Jour J

 (Terrafemina)
Terrafemina - AA
Rendu populaire par Alicia Keys, le mouvement #NoMakeUp a séduit jusqu'à cette mariée nigériane, qui a décidé de dire "oui" à son mari le visage au naturel. Depuis, d'autres mariées lui ont emboîté le pas.

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à refuser l'injonction à être "belles" et "sexy" pour se conformer à l'image que l'on attend d'elles, pour devenir des objets du désir masculin.

La chanteuse Alicia Keys a fait partie des pionnières de ce mouvement "No Make-up". L'an dernier, alors qu'elle faisait la promotion de son nouvel album In Common, l'artiste a mis un point d'honneur à se montrer sans fard, au naturel. "Avant de travailler sur mon nouvel album, j'ai écrit une liste de toutes les choses dont j'étais fatiguée, expliquait-elle en juin 2016 dans la newsletter féministe Lenny. Et l'une d'elle, c'était de voir à quel point les femmes subissent un lavage de cerveau pour leur donner l'impression qu'elles doivent être minces, sexy, désirables ou parfaites (...) Je ne veux plus rien camoufler: ni mon visage, ni mon esprit, ni mon âme, ni mes pensées, ni mes rêves, ni mes combats, ni mon cheminement émotionnel. Rien !"

Devenue depuis la porte-voix de ce mouvement féministe, Alicia Keys continue chaque semaine de dévoiler son visage sans maquillage dans la version américaine de "The Voice", et a depuis fait des émules. Parmi elles, la comédienne française Sara Forestier qui, cette semaine, apparaissait dans le magazine culturel "Stupéfiant !" ni maquillée, ni coiffée. "J'adore le maquillage, mais j'ai un problème avec l'injonction, explique-t-elle. On a une responsabilité, dans le cinéma ou dans les médias, de par le fait qu'on est filmé, on représente une image de la femme. Cela peut paraître stupide, anodin, mais vous vous rendez compte de ce qu'a fait Alicia Keys avec le 'No Make-up' ? C'est devenu un mouvement, parce qu'il y a une injonction à être sexy, à être glamour. Or une femme, ce n'est pas que ça", déclarait-elle à Léa Salamé.

Rester fidèle à soi-même

Mais le plus étonnant dans le mouvement No Make-up est qu'il n'est pas seulement embrassé par des femmes refusant de se maquiller au quotidien, pour travailler ou sortir. Il est aussi désormais suivi par des futures mariées qui, plutôt que de se plier à ce qu'on attend d'elles, préfèrent dire "oui" à leur compagnon la peau au naturel.

C'est le cas de Bisola Umoren, une jeune femme originaire du Nigeria qui s'est mariée sans maquillage en août 2016 à Lagos.

Son engagement pour le mouvement No Make-up a été partagé dans un tweet un brin moqueur, et qui mettait au défi les futures mariées de se présenter elles aussi à l'église sans maquillage.

"Elle a refusé de se maquiller le jour de son mariage ... Adwoa Mansa, pourrais-tu faire comme elle ? Je te mets au défi."

Ce dont ne se doutait sûrement pas le photographe à l'origine du tweet, c'est que ce dernier serait partagé des milliers de fois et susciterait des réactions aussi tranchées.

Car si beaucoup d'internautes ont loué la beauté naturelle de Bisola Umoren et son choix courageux, d'autres, en revanche, ont affirmé désapprouver son engagement qu'ils ont jugé "paresseux" pour un mariage.

Interviewée par le site Naij.com, la mariée a expliqué pourquoi elle s'était présentée devant l'autel sans maquillage. "Quand mon mari m'a rencontrée la première fois, je n'avais pas pris mon bain, mais il est tombé amoureux de mon apparence naturelle." Elle raconte qu'elle n'est de manière générale pas une adepte du maquillage, ni des bijoux. Elle a donc préféré rester fidèle à elle-même pour le plus beau jour de sa vie.

Une révolution nuptiale

Umoren n'est pas la seule mariée à se joindre à la révolution nuptiale du No Make-up. En réalité, de nombreuses femmes ont partagé des photos de leur #nomakeupwedding sur Instagram.

Une des ces jeunes mariées ayant décidé de se marier sans maquillage avait à l'époque expliqué à ABC News qu'elle non plus, elle n'était pas adepte du make-up et qu'elle n'avait pas l'intention de changer juste parce que c'était son mariage.

"Je portais des fleurs dans les cheveux, je portais une très jolie robe blanche, je portais des talons", a déclaré l'Américaine à propos de ses noces qui se sont déroulées en novembre 2012. "Je voulais être présentable pour le jour de mon mariage, mais je n'avais pas l'impression que le maquillage faisait partie de ce processus."

Elle a ajouté: "Je ne pense pas que vous devez porter du maquillage pour être belle. Le jour de mon mariage, je me sentais incroyablement belle."



Plus d'infos et voir les photos sur Terrafemina

Les autres news News télé

|Offre internet |Offre mobile|