Et si on testait le "yes day" en famille ?

 (Terrafemina)
Terrafemina - AA
Le "yes day" (la "journée du oui" en français), désigne un jour spécial au cours duquel vous ne pourrez pas dire "non" (dans la limite du raisonnable) à vos enfants.

Si le concept du "Yes day" vient du livre éponyme de Amy Krouse Rosenthal, il a été rendu célèbre par Jennifer Garner. L'actrice a en effet décidé de consacrer une journée à ses enfants afin d'expérimenter cette journée du oui en octobre dernier et a ensuite partagé le récit de son expérience sur Instagram. Et même si elle prévient les parents que cette journée est terriblement épuisante ("vous n'aurez jamais autant besoin de café que pendant le yes day"), l'expérimentation semble avoir comblé ses enfants.

Si vous décidez de tenter l'expérience, nul besoin de préciser qu'il convient d'instaurer certaines limites avant de commencer. Par exemple, il est impensable de dire oui à une question qui mettrait en péril la sécurité de vos enfants ou celle d'autrui. Sachez également qu'il est utile d'influencer leur choix en leur demandant ce qu'ils aimeraient faire pendant la "journée du oui".

En général leurs demandes sont assez simples : sauter sur le lit, manger des bonbons au petit déjeuner, se maquiller... Il est très important de prévenir vos enfants à l'avance que vous allez mettre en pratique ce type de journée, car cela fera croître l'excitation. Vous verrez que enfants attendront probablement le "yes day" avec la même impatience que la journée de Noël.

Organisez correctement votre "Yes day"

Pour que cette journée ne tourne pas au cauchemar, mieux vaut vous organiser en amont. Prévoyez une date bien précise, en fixant des limites simples.

Par exemple :

Pas de dépense au delà de tel montant Rien de dangereux pour qui que ce soit Pas de demandes déraisonnables (comme écrire sur les murs de la maison.)

Nous admettons que cette journée puisse au départ paraître terrifiante, mais vous pourrez être bien être surprise par le lien de complicité qui se créera entre vos enfants et vous. Vous allez vous retrouver à discuter avec votre enfant de pourquoi tel ou telle chose ne peut pas être faite. Vous leur consacrerez du temps et c'est souvent ce qu'ils demandent à travers ce "yes day". De surcroît, le sentiment de liberté qu'ils vont éprouver durant cette journée vont les galvaniser et leur faire comprendrece qui représente vraiment de l'importance à leurs yeux.

Et si une journée entière vous fait vraiment trop peur, pourquoi ne pas commencer par une heure ?



Plus d'infos et voir les photos sur Terrafemina

Les autres news Vie perso

|Offre internet |Offre mobile|