Mycose vaginale : les probiotiques comme traitement préventif

Medisite - AA

Les médecins prescrivent souvent des ovules contre les mycoses vaginales déclarées, bien que d'autres médicaments puissent être utilisés. Pour éviter les récidives, il est aussi intéressant de prendre des probiotiques : ils font office de traitement préventif de la mycose.

Traitement préventif de la mycose : comment fonctionnent les probiotiques ?

Lorsque les bonnes bactéries de la flore vaginale n'effectuent pas correctement leur travail de régulation, les levures comme le Candida albicans se multiplient : c'est la mycose. Après le traitement de la mycose, il est donc important de maintenir l'équilibre de votre flore intime pour prévenir une récidive... Certains probiotiques du type lactobacilles peuvent vous y aider : il s'agit de bactéries vivantes, semblables à celles de votre flore. En colonisant votre vagin, elles préviennent la prolifération des levures.

Mycose : ovule probiotique et autres solutions

Pour traiter et prévenir ce type de mycose, un ovule probiotique ou une capsule vaginale contenant des probiotiques peuvent être utilisés. De nos jours, il existe aussi des tampons imprégnés de probiotiques : ils renforcent la flore intime tout en servant de protections menstruelles. Prendre des probiotiques par voie orale peut également aider à prévenir les mycoses vaginales, mais dans une moindre mesure. En pratique, les probiotiques pris par voie orale doivent tout d'abord traverser tout le tube digestif pour coloniser le rectum. De là, ils peuvent ensuite coloniser la vulve puis l'intérieur du vagin, à moins qu'une substance antiseptique ou des toilettes intimes trop fréquentes ne les aient détruits lors de leur colonisation de la vulve...

Les autres news Sexo

|Offre internet |Offre mobile|