L'humoriste Louis C.K. accusé d'exhibitionnisme

L #39;humoriste Louis C.K. accus eacute; d #39;exhibitionnisme ()
Vanityfair - AA

Depuis les révélations sur Harvey Weinstein, les masques tombent à Hollywood. Le 9 novembre, c'est au tour de l'acteur et humoriste Louis C.K. d'être accusé de comportement sexuel déplacé par d'autres personnalités venues du monde de la télévision.

Dans le New York Times, trois femmes dont les actrices Dana Min Goodman et Julia Wolov, accusent le comique de s'être masturbé devant elles au début des années 2000. Un acte qu'il aurait reproduit en 2003, lors d'une conversation téléphonique avec l'auteur Abby Schachner. Puis en 2005, auprès de la comédienne Rebecca Corry. « Il s'est approché de moi (?) Et m'a demandé si l'on pouvait aller dans ma loge pour qu'il se masturbe devant moi », a-t-elle déclaré dans les colonnes du journal. Elle affirme avoir décliné sa proposition et lui avoir rappelé qu'il était marié avec des enfants. « Il est devenu tout rouge. Il m'a dit qu'il avait des problèmes », s'est-elle souvenue.

Des accusations qui ont déjà eu des conséquences sur la carrière de l'acteur. La première new-yorkaise de son nouveau film I Love You, Daddy a d'ailleurs été annulée. Tout comme son passage dans l'émission de Stephen Colbert, prévu pour le 10 novembre. Après Harvey Weinstein et Kevin Spacey, sera-t-il le prochain à rejoindre la clinique The Meadows pour une cure de désintoxication sexuelle ?

Lire la suite sur Vanity Fair

Les autres news People

|Offre internet |Offre mobile|