Le fromage est un aliment healthy, c'est la science qui le dit

 (Terrafemina)
Terrafemina - AA
Avis aux fans de raclettes et de fondues savoyardes : selon une nouvelle étude scientifique, consommer du fromage serait excellent pour notre santé.

En ces temps frisquets où l'on engloutit aisément des kilos de fromage, fondu ou non, pour oublier que l'été et les mojitos sont encore loin, cette étude nous fait plaisir et nous fait sacrément déculpabiliser.

Alors que jusqu'à présent, les scientifiques s'entendaient pour dire que le fromage était le mal absolu en raison des graisses satureés qu'il contient, une méta-analyse réalisée par des chercheurs chinois et néerlandais affirme qu'au contraire, manger régulièrement du fromage serait excellent pour notre santé.

Le fromage, aliment healthy ?

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé quinze études précédemment réalisées et portant sur les effets du fromage sur la santé sur plus de 200 000 personnes. Treize des études analysées ont duré plus de dix ans.

Il s'avère que dans l'ensemble, les personnes qui consommaient beaucoup de fromage avaient 10% de risque en moins d'avoir un accident vasculaire cérébral (AVC). Ils étaient aussi 14% moins susceptibles de développer une maladie coronarienne que les sujets ne consommant aucun fromage. "Le fromage est un aliment riche en graisses qui peut être très populaire dans les régimes cétogènes (moins de sucre et plus de gras, ndlr), et il a été démontré que ces régimes diminuent réellement le mauvais cholestérol oxydé et augmentent le taux de cholestérol HDL et les niveaux d'inflammation, tous des marqueurs de risque cardio-vasculaire."

On vous déconseille toutefois de vous ruer sur le roquefort et de dévorer à vous toute seule un camembert rôti. En effet, les scientifiques précisent que si manger du fromage chaque jour est bénéfique, il ne faut pas non plus en abuser. Ils conseillent d'ailleurs de ne pas en consommer plus de 40g par jour, ce qui correspond tout de même à un bon morceau de votre fromage préféré.

Par ailleurs, rappellent les chercheurs, manger du fromage pour se prémunir contre les maladies cardiaques ne suffit pas : c'est toute notre alimentation à laquelle nous devons faire attention. "La clé est d'examiner vraiment la façon dont vous mangez en dehors de votre consommation de fromage, car manger du fromage à haute dose a aussi été corrélé avec un risque accru de maladie cardiaque. Les gens mangeant des aliments transformés en plus du fromage mettent à mal tous les avantages apportés par les bonnes graisses qu'il continent", préviennent les chercheurs.



Plus d'infos et voir les photos sur Terrafemina

Les autres news Forme

|Offre internet |Offre mobile|