Les aliments riches en antioxydants réduiraient le risque de diabète

Thinkstock (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

La consommation d'antioxydants serait bénéfique contre le diabète de type 2. Les personnes avec une alimentation riche en antioxydants auraient 27% de risque en moins de développer la maladie.

La consommation d'antioxydants serait bénéfique contre le diabète de type 2. Les personnes avec une alimentation riche en antioxydants auraient 27% de risque en moins de développer la maladie.

Une alimentation riche en antioxydants (des molécules naturellement présentes dans de nombreux aliments) diminuerait le risque de diabète de type 2. Tel est le résultat d'une étude menée par Francesca Romana Mancini, chercheuse pour l'Inserm. Le communiqué, publié vendredi dans la revue Diabetologia révèle que fruits, thés et légumes sont en corrélation avec un faible risque de développer cette maladie qui se caractérise par un taux trop élevé de glucose dans le sang.

Un "score" de niveau d'antioxydants

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs se sont basés sur des données recueillies entre 1993 et 2008 auprès de plus de 60.000 femmes. Au début du suivi, elles étaient toutes indemnes de diabète et de maladies cardiovasculaires. Les spécialistes ont pu déduire, grâce à des informations détaillées de leurs habitudes alimentaires, un "score" de niveau d'antioxydants ingérés en moyenne.

L'indice de masse corporelle, le tabagisme, l'activité physique, l'apport énergétique alimentaire global, le niveau d'éducation on été des éléments pris en compte dans l'analyse.

Un risque diminué de 27%

En constatant les résultats, quinze ans après le début des analyses, les scientifiques se sont aperçus que le risque de développer un diabète de type 2 diminue lorsque la consommation d'antioxydants augmente. Les femmes qui avaient l'alimentation la plus riche en antioxydants avaient 27% de risque en moins de développer un diabète de type 2 par rapport à celles qui en consommaient le moins. Si les conclusions se sont fondées sur un panel de femmes, le résultat serait le même pour les hommes.

Selon l'Inserm, il suffit de 15 mmol/jour d'antioxydants pour que le risque de diabète diminue. Une quantité qui correspond à quelques carrés de chocolat noir, de thé, de noix, de pruneaux, de myrtilles, de fraises, ou encore de noisettes.

Une sensibilité à l'insuline ? 

La raison d'une corrélation entre antioxydants et diminution du risque de diabète est encore à définir. "Les antioxydants sont suspectés d'améliorer la sensibilité à l'insuline, mais cela n'est pas encore certain" conclut Francesca Romana Mancini.

À lire aussi : 

Le sureau : la baie antioxydante

Fruits rouges, thé vert, oignons... Les antioxydants nous empêchent de grossir

- 10 recettes anti-diabète


Estelle Priam
Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

Les autres news Forme

|Offre internet |Offre mobile|