Comment réussir la cuisson du boudin noir ?

ANGELYS/Christian Adam (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Le boudin noir compte parmi les préparations de charcuterie les plus anciennes. Délicieux, il est préparé à base de sang, de graisse et de divers condiments qui permettent d'en varier subtilement les saveurs. La grande difficulté de sa cuisson consiste à ne pas le faire éclater. Découvrez toutes nos astuces pour réussir parfaitement votre boudin noir !

Le boudin noir compte parmi les préparations de charcuterie les plus anciennes. Délicieux, il est préparé à base de sang, de graisse et de divers condiments qui permettent d'en varier subtilement les saveurs. La grande difficulté de sa cuisson consiste à ne pas le faire éclater. Découvrez toutes nos astuces pour réussir parfaitement votre boudin noir !

Pour ne pas rater la cuisson de votre boudin noir, suivez nos bons conseils. 

Quel temps de cuisson pour le boudin noir ?

Le boudin noir demande une cuisson relativement courte car le boudin préparé est déjà cuit. L'intérêt de la seconde cuisson est bien sûr de le faire réchauffer, mais aussi de le parer d'une belle robe grillée. Pour cela, 5 minutes de cuisson de chaque côté sont suffisantes si vous optez pour une cuisson à la poêle, mode le plus répandu.

Si vous utilisez le boudin noir dans une préparation allant au four, ne dépassez pas les 15 minutes de cuisson à 200 °C sous peine de le voir se réduire en purée. Charcuterie déjà cuite, le boudin peut également être passé au micro-ondes : comptez alors 5 minutes de cuisson.

Pour une cuisson originale, placez votre boudin noir dans une casserole, recouvrez-le d'eau, portez à ébullition puis laissez cuire le boudin pendant environ 5 minutes.

Au four, à la poêle ou à la cocotte, comment cuire le boudin noir ?

Pour notre plus grand plaisir, le boudin noir se prête à différents types de cuisson. La plus classique est certainement la cuisson à la poêle, qui lui confère son irrésistible goût grillé grâce à la peau qui se colore. Cuire son boudin noir au four a cependant un avantage indéniable pour celles et ceux qui dotés d'un odorat sensible : le boudin ne dégage pas d'odeur qui imprègne ensuite la cuisine pour longtemps.

Que vous préfériez la cuisson à la poêle ou au four, la difficulté reste d'éviter que le boudin noir n'éclate et ne se réduise en bouillie. Pour prévenir le problème, pensez à piquer la viande avant de la mettre à cuire. La fourchette crée des trous trop gros et trop rapprochés qui ne sont pas efficaces : si possible, préférez l'utilisation d'une aiguille ou d'un cure-dents. Si besoin, n'hésitez pas à inciser la peau sur toute la longueur. Vous avez du temps devant vous ? Optez pour la solution de sécurité maximale : ôtez complètement la peau du boudin ! Procédez avec délicatesse afin qu'il ne s'émiette pas entre vos doigts, et poêlez-le à feu doux pour qu'il conserve sa tenue.

Les personnes à l'estomac fragile se tourneront vers une cuisson à l'eau du boudin noir, ce qui le rend moins gras et plus facile à digérer.

Comment savoir si le boudin noir est cuit ?

Le boudin noir est le fruit d'une association de plusieurs viandes et parties animales qui sont déjà longuement cuites pendant sa préparation. Ainsi, il n'y a pas de risque de se retrouver avec un boudin noir cru parce qu'il n'a pas été cuit assez longtemps. Lorsqu'on parle de cuisson du boudin noir, il s'agit en réalité davantage d'un réchauffage de la charcuterie. Vous pouvez cependant surveiller les extrémités des boyaux : lorsqu'elles se rétractent et que la viande devient bien noire, c'est que votre boudin est prêt à être servi !

Quels accompagnements pour le boudin noir ?

Le boudin noir accepte les mêmes accompagnements que le boudin blanc. La préparation du boudin noir aux pommes fait partie des recettes classiques, dans une délicieuse association de sucré-salé. Selon vos préférences ou le temps dont vous disposez, vous pouvez poêler les pommes dans une noisette de beurre ou les placer entières au four, avec le boudin noir. Ainsi, cuisinez une délicieuse tarte aux pommes et boudin noir ou tarte tatin aux poires et boudin noir. 

Le boudin noir est également très apprécié en hachis. Il vous faut alors lui enlever complètement sa peau afin de l'émietter et de le répartir sur un lit de purée de pommes de terre. Une excellente solution lorsque le boudin s'entête à éclater à la cuisson !

Le boudin noir fait partie de la famille des charcuteries, et se révèle donc particulièrement gras. Pour alléger le repas, il peut tout à fait être judicieux de l'accompagner d'une salade. On peut alors le manger chaud, pour profiter du contraste de température, ou froid, en l'intégrant complètement à la salade.

Découvrez la recette du chef Grégory Cuilleron : la royale de boudin noir et Saint-Jacques sauce exotique en vidéo.

A lire aussi : 

Comment réussir la cuisson du rôti de boeuf

10 conseils pour réussir la cuisson des pâtes

Comment réussir la cuisson du boudin blanc ?


Charlotte Deliège
Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

Les autres news Cuisine

|Offre internet |Offre mobile|