Mort de Johnny Hallyday : Qu'en dit la presse étrangère ?

Public - AA

Si Johnny Hallyday était une immense star en France, il n'a jamais réussi à exporter sa musique en dehors de la francophonie. Comment sa mort a-t-elle été perçue à l'étranger ?

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre des suites de son cancer du poumon. La disparition du chanteur a eu un écho retentissant en France où les hommages se sont multipliés au cours de la journée. A l'étranger, la presse n'a pas manqué d'annoncer la nouvelle. Seulement le phénomène Johnny Hallyday était surtout un phénomène franco-français. Si la star a tenté à multiples reprises de séduire le public anglo-saxon, elle n'y est jamais parvenu.

"The French Elvis"

Il est difficile pour les étrangers de comprendre l'importance que pouvait avoir Johnny Hallyday pour les Français. Pour le faire comprendre, le New York Times parle de "la réponse française à Elvis Presley" : "Il était la star du rock'n'roll française depuis cinq décennies et a connu huit présidents" explique le quotidien américain. Pour Variety, "il est le premier chanteur gaulois à avoir popularisé le rock'n'roll en France, il est la première et l'unique rock star française". Le Washington Post évoque de son côté "une icône qui a rempli des stades et illuminé la Tour Eiffel avec son déhanché et ses musiques énergiques".

"Même s'il n'a jamais été pris au sérieux à l'étranger, Hallyday était de loin le rocker le plus connu de France" écrit pour sa part le Japan Times. Au Royaume-Uni, la BBC s'appuie sur des chiffres pour faire comprendre le phénomène Johnny : "La star française qui a vendu quelque 100 millions de disques". En Allemagne, Bild explique qu'il "incarnait le rêve de la liberté et le succès des petits" tandis que Der Spiegel le situe "entre Joe Cocker, Elvis Presley et Georges Brassens". "La France pleure une figure essentielle de la scène musicale" peut-on lire dans le quotidien espagnol El Pais.

"Le succès des petits"

Mais la nouvelle a également été évoquée en Russie, en Suède, au Canada, en Italie et dans de nombreux autres pays, preuve que s'ils ne comprennent pas tout à fait le phénomène Johnny Hallyday, nos voisins perçoivent la tristesse que sa disparition a engendrée en France.

>>> A voir aussi : Johnny Hallyday : "The French Elvis Presley" pour la presse internationale :

M. RB

Faire un commentaire sur cette news people et voir toutes photos et vidéos de Public.

Les autres news People

|Offre internet |Offre mobile|