Eurozapping : un ex-président arrêté en Ukraine, la poste allemande victime de chantage

Le pr eacute;sident Mikheil nbsp;Saakachvili, le 1er octobre 2012, nbsp;jour du scrutin. (VANO SHLAMOV / AFP)
Franceinfo - AA

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision ce mardi 5 décembre.

L'Espagne renonce à l'extradition de Carles Puigdemont. Le président déchu de la Catalogne pourra rester à Bruxelles. Les juges belges peuvent clore le dossier. Madrid retire son mandat d'arrêt européen. S'il revient en Espagne pour faire campagne, il sera incarcéré. Il risque trente ans de prison comme les autres membres de son gouvernement.

Arrestation rocambolesque en Ukraine. Au milieu des policiers se trouve Mikheil Saakashvili, célèbre opposant au président Porochenko. Peu avant son arrestation, il haranguait ses partisans pour qu'ils viennent à son secours, lui qui, après avoir été président de la Géorgie, vient de perdre la nationalité ukrainienne. Il est accusé de vouloir prendre le pouvoir. Les autorités ukrainiennes le soupçonnent d'être soutenu par la Russie. Dans la confusion, ses partisans exigent qu'il soit relâché.

Scandale autour du nucléaire en Wallonie

Des déchets radioactifs ensevelis en Belgique. Du césium 137 aurait été dispersé en 2011 à la suite d'incident technique sur une ancienne usine sidérurgique de La Louvière. Un ancien ouvrier, appelé à la rescousse à l'époque, témoigne à la télévision belge. L'entreprise Duferco dément. Une enquête est ouverte.

Des colis piégés pour Noël en Allemagne. Une pharmacie de Potsdam vient de recevoir un paquet rempli de (...)

Voir la vidéo sur Franceinfo

Les autres news Monde

|Offre internet |Offre mobile|