Etats-Unis : la Cour suprême autorise le décret anti-immigration de Donald Trump

Un femme portant un hijab se tient devant la Cour supr ecirc;me des Etats-UNis, le 11 octobre 2017,  agrave; Washington. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)
Franceinfo - AA

Des juges fédréraux avaient bloqué l'application de certaines mesures du décret présidentiel.

La Cour suprême des Etats-Unis a donné son feu vert, lundi 4 décembre, à l'application du très controversé décret anti-immigration du président américain Donald Trump. Cette mesure vise à interdire l'entrée sur le territoire américain des ressortissants de six pays dont la population est majoritairement de confession musulmane.

Cette interdiction d'entrée sur le sol américain concerne l'Iran, la Libye, la Syrie, le Yémen, la Somalie et le Tchad, mais aussi la Corée du Nord, ainsi que des responsables gouvernementaux vénézuéliens.

Trois versions successives du décret

Deux des neuf membres de la haute juridiction ont certes exprimé leur désaccord avec cette mesure, mais cette décision infirme celles qui ont été rendues jusqu'à présent par des juridictions inférieures. Des juges fédéraux de plusieurs Etats américains avaient en effet bloqué l'application de ce décret et avaient amené l'administration Trump à rédiger trois moutures successives dans l'espoir de le voir enfin entrer en vigueur.

Donald Trump affirme que son décret migratoire a pour objectif de renforcer la sécurité nationale et de lutter contre le terrorisme. Ses détracteurs lui reprochent au contraire de cibler sans raison et de façon discriminatoire des dizaines de millions de musulmans.

Lire la suite sur Franceinfo

Les autres news Monde

|Offre internet |Offre mobile|