Les étranges relations de Trump et Poutine à l'APEC

Dailymotion - AA

Peu de contacts entre les présidents américains et russes, qui se retrouvaient au sommet de l'APEC au Vietnam. Donald Trump et Vladimir Poutine ont rapidement évoqué la Syrie et déclarent dans un communiqué conjoint 'que le conflit en Syrie n'a pas de solution militaire'.
Sinon, une étrange danse diplomatique pendant laquelle les deux chefs d'Etat n'ont pas vraiment communiqué.

#Poutine-#Trump au sommet de l'#APEC : pas de tête-à-tête officiel mais plusieurs rencontres éclairs
➡️https://t.co/9Lj0ElSHDG #diplomatie pic.twitter.com/npFFbWhzZt- RT France (@RTenfrancais) 11 novembre 2017

Pendant sa campagne Donald Trump vantait les futures bonnes relations avec la Russie. Mais sont passés par là les soupçons de collusion avec le Kremlin.

'Cela montre que les relations russo-américaines sont toujours en crise, a reconnu Vladimir Poutine. Le fait qu'on ait réussi à trouver un accord sur la Syrie dans ces conditions est positif mais pas encore assez. '

#Poutine-#Trump au sommet de l'#APEC : pas de tête-à-tête officiel mais plusieurs rencontres éclairs
➡️https://t.co/9Lj0ElSHDG #diplomatie pic.twitter.com/npFFbWhzZt- RT France (@RTenfrancais) 11 novembre 2017

Le sommet de l'Apec s'est terminé à Danang.
Dans l'avion qui l'emmenait de Danang à Hanoi, Donald Trump a expliqué à des journalistes que Vladimir Poutine lui avait assuré qu'il ne s'était pas mêlé de l'élection présidentielle américaine.

Après cet arrêt dans la capitale vietnamienne, le président américain est attendu dimanche à Manille, les Philippines sont la dernière étape de sa longue tournée asiatique.

Les autres news Monde

|Offre internet |Offre mobile|