Vaccins obligatoires : qu'est-ce qui change vraiment ?

Au 1er janvier 2018, onze vaccins sont obligatoires pour les b eacute;b eacute;s. (Photo d #39;illustration) (MAXPPP)
Franceinfo - AA

Depuis le 1er janvier, onze vaccins sont obligatoires. Des vaccins qui suscitent des inquiétudes et beaucoup de questions.

Adam est né le 1er janvier 2018 à Suresnes (Hauts-de-Seine). S'il donne de la voix, ce n'est pas à cause des vaccins qui ne commenceront que dans deux mois, mais parce qu'il a faim. Le médecin va lui expliquer que la loi a changé. Ce n'est plus trois, mais désormais onze vaccins qui sont obligatoires pour tous les enfants nés à partir de 2018. Adam et ses parents ne semblent pas inquiets.

Onze vaccins obligatoires en dix injections

"C'est des vaccins qu'on fait depuis des années avec un recul non seulement à l'échelon de la France, mais aussi très largement au-delà", explique Yves Coatantiec, pédiatre responsable de la maternité de l'hôpital Foch. Les onze vaccins obligatoires se feront en dix injections, entre le deuxième et le quinzième mois. Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, haemophilus influenza, hépatite B en trois piqûres, rougeole, oreillons et rubéole en deux injections, pneumocoque en trois piqûres et enfin méningocoque C en deux injections. Les autorités ont assuré que les parents qui refuseraient de vacciner leurs nourrissons ne seraient pas poursuivis, mais ils ne pourront pas inscrire leurs enfants ni à la crèche ni à l'école.

Voir la vidéo sur Franceinfo

Les autres news France

|Offre internet |Offre mobile|