Les six « gros mots » de la finance verte

Paris organise le One Planet Summit, nouvelle conf eacute;rence mondiale sur le climat pour atteindre plus vite les objectifs de l #39;Accord de Paris: un r eacute;chauffement plan eacute;taire limit eacute;  agrave; 2 deg;C. (Photo AFP)
Ouest France - AA

Le 12 décembre, Emmanuel Macron ouvrira le One Planet Summit, à Paris. Une conférence mondiale sur le climat, en français. Ce n'est pas le seul anglicisme de ce rendez-vous consacré au verdissement de la finance. Si les investisseurs mondiaux peinent à sortir des énergies fossiles, ils adorent enliser leurs compatriotes dans un jargon certes bien coté à Wall Street, mais qui frôlent le barbarisme. Florilège de ces « gros mots ».

Le One Planet Summit est un sommet international, ou plusieurs conférences si vous préférez, dont la tenue a été décidée à la hâte par le président Emmanuel Macron, en juin. Il a pour objectif d'assurer le service après-vente de l'Accord de Paris sur le climat, deux ans après son adoption par la plupart des États du monde, en décembre 2015.

Il sera consacré à ce qui manque le plus pour limiter le réchauffement de la planète à 2°C : l'argent. Une foultitude de « stars » mondiales, de dirigeants et de grands noms de la finance en ont promis.

Aussi, attendez-vous à déchiffrer du vocabulaire en pointe sur les marchés boursiers, où la valeur « Environnement » fait encore cruellement défaut, malgré « une belle dynamique », comme le note Novethic, centre de reche...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Les autres news France

|Offre internet |Offre mobile|