DIRECT. Yoann Barbereau raconte sa fuite rocambolesque de Russie et charge la France

Yoann Barbereau devant la presse, ce vendredi  agrave; Nantes, avec Thierry Guidet, pr eacute;sident de son comit eacute; de soutien, et Olivier Arnod, son avocat. (Photo : Marc Roger / Ouest-France.)
Ouest France - AA

Accusé d'actes à caractère sexuel présumés sur sa fille de cinq ans, Yoann Barbereau, l'ex-directeur de l'Alliance française à Irkoutsk, en Sibérie, a été condamné par contumace à 15 ans de colonie pénitentiaire. En fuite, le Nantais est arrivé jeudi 9 novembre à la gare de Nantes. Entouré de son comité de soutien, il a témoigné ce vendredi devant les médias. Revivez sa conférence de presse.

 

 

 

 

 

Yoann Barbereau, Nantais de 38 ans, ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk en Sibérie, a été condamné par contumace lundi 26 décembre 2016 à « quinze ans de colonie pénitentiaire », indique son comité de soutien. Une affaire que sa famille a également toujours considérée comme une « machination créée de toutes pièces par les services russes ».

Assigné à résidence et porteur d'un bracelet électronique, il s'était enfui, vraisemblablement vers la Mongolie, au mois de septembre 2017.

 

Il est arrivé jeudi 9 novembre vers 22 h en gare de Nantes où l'attendaient ses proches. « Je suis très heureux, évidemment d'être à Nantes », a-t-il exprimé à son arrivée, se sentant « comme quelqu'un qui sort de trois années très compliquées, de trois mois de prison, quelques mois en hôpital psy,...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Les autres news France

|Offre internet |Offre mobile|