Roubaix. Après l'agression, 18 pompiers se mettent en arrêt maladie

Seuls six sapeurs-pompiers sur 24  eacute;taient pr eacute;sents  agrave; la prise de garde mercredi matin au centre d rsquo;incendie et de secours de Roubaix. (Google street view)
Ouest France - AA

Seuls six sapeurs-pompiers sur 24 étaient présents à la prise de garde mercredi matin au centre d'incendie et de secours de Roubaix. Leurs 18 collègues se sont mis en arrêt maladie pour protester contre l'agression qui a eu lieu contre leurs confrères dimanche dernier à Wattrelos (Nord).

Dix-huit pompiers du centre d'incendie et de secours de Roubaix se sont mis en arrêt maladie ce mercredi matin, excédés par l'agression subie leurs collègues dimanche dernier à Wattrelos (Nord). Résultat : seuls six soldats du feu sur 24 étaient présents lors de la prise de garde, révèle La Voix du Nord.

Dimanche dernier, trois pompiers étaient intervenus au domicile d'une jeune femme agressée par son ex-petit ami. Ce dernier et ses trois frères présents ont pris les pompiers à partie et leur ont donné des coups de pied et de poing, l'un d'eux tentant même de frapper les soldats du feu avec un marteau. Ils ont depuis été condamnés par la justice.

Des renforts appelés

« Nous ne réagissons pas à la dernière minute, c'était prévu », explique la direction de la caserne. Pour pallier ce manque d'effectifs, des renforts de la métropole lilloise ont été appelés.

Si les pompiers ont le droit de se mettre en...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Les autres news Faits divers

|Offre internet |Offre mobile|