Trump peut-il être jugé pour diffamation ? Un juge va trancher

Pour faire annuler la proc eacute;dure, l #39;un des avocats de Donald Trump a notamment invoqu eacute; la clause de supr eacute;matie qui veut les  Eacute;tats ne peuvent interf eacute;rer dans le fonctionnement du gouvernement f eacute;d eacute;ral. (JIM LO SCALZO/EPA/MAXPPP)
Ouest France - AA

En octobre 2016, l'ancienne candidate de l'émission de télé-réalité Summer Zervos accusait Donald Trump de harcèlement sexuel. Alors en campagne, ce dernier avait nié les faits en les qualifiant de "fausses informations". Summer Zervos souhaite aujourd'hui poursuivre celui qui est devenu le président des États-Unis, devant une juridiction civile, pour " déclarations mensongères et diffamatoires". La question est : en a-t-elle le droit ?

Le président des États-Unis peut-il être jugé pour diffamation ? La question a été soumise mardi à une juge, appelée à dire si Summer Zervos, qui accuse Donald Trump de harcèlement sexuel, peut le poursuivre devant une juridiction civile à New York. 

Ancienne candidate de l'émission de télé-réalité « The Apprentice », présentée de 2004 à 2015 par Donald Trump, Summer Zervos a affirmé en octobre 2016 que l'ancien promoteur immobilier l'avait caressée et avait tenté de l'embrasser de force en 2007, dans un hôtel de Los Angeles. 

Donald Trump avait nié les faits et son équipe de campagne avait publié le témoignage d'un cousin de Summer Zervos, qui ne concernait pas l'incident lui-même mais reprochait à sa parente de chercher « à attirer de nouveau ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Les autres news Faits divers

|Offre internet |Offre mobile|