L'acquittement d'un homme jugé pour viol sur une mineure de 11 ans fait polémique

Le nbsp;palais de justice de Melun (Seine-et-Marne), photographi eacute; en octobre 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)
Franceinfo - AA

La cour d'assises de Seine-et-Marne a estimé que le rapport sexuel ne s'était pas produit sous la contrainte.

Il était accusé du viol d'une fille de 11 ans mais la cour d'assises de Seine-et-Marne l'a acquitté, estimant qu'il n'y avait pas eu de "contrainte". Ce verdict relance le débat de l'inscription dans la loi d'un âge minimum de consentement à un acte sexuel.

Les jurés de la cour d'assises de Seine-et-Marne, où l'homme, 30 ans aujourd'hui, comparaissait lundi et mardi, ont estimé que les éléments constitutifs du viol, "la contrainte, la menace, la violence et la surprise, n'étaient pas établis", a expliqué samedi 11 novembre la procureure de Meaux, Dominique Laurens. Le parquet général a fait appel de l'acquittement, selon Le Parisien, qui a révélé l'affaire.

"Un deuxième traumatisme", selon l'avocate de la jeune fille

Les faits se sont produits en août 2009. La jeune fille, aujourd'hui âgée de 20 ans, s'était rendue dans un parc avec l'accusé, 22 ans à l'époque, qui l'avait auparavant abordée alors qu'elle jouait avec sa cousine dans la cour d'un immeuble à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne). Ils avaient eu une relation sexuelle, consentie selon l'accusé. Il affirme aussi que la jeune fille avait menti sur son âge, lui disant, selon l'avocat de ce dernier, Me Samir Mbarki, "qu'elle avait 14 ans et qu'elle allait vers ses 15 ans", ce qu'elle conteste.

La famille de la jeune fille a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Les autres news Faits divers

|Offre internet |Offre mobile|