Aristide Barraud, rescapé du 13-novembre, l'écriture pour avancer

Aristide Barraud publie son livre nbsp;Mais ne sombre pas. ( copy; HERMANCE TRIAY)
Franceinfo - AA

Deux ans après les attentats du 13-novembre, les instructions se poursuivent, avec notamment 13 suspects encore interpellés en Belgique. Pour d'autres, le temps est à la reconstruction, comme Aristide Barraud, dont la carrière de rugbyman a été stoppée net.

Deux ans après les attentats du 13-novembre, les blessures sont toujours dans toutes les têtes, même si un procès est espéré pour 2019. Ce soir-là, 130 personnes ont été tuées et 500 autres blessés. A l'image d'Aristide Barraud, ancien joueur de rugby professionnel. Il a dû renoncer à sa carrière, et l'écriture a été son refuge. S'il n'a pas voulu renoncer, il revient à Paris petit à petit et tente d'effacer les blessures : « je reviens dans la ville, là où sont les grands espaces, beaucoup d'horizon, mais en dehors quand même, là où il y a peu de voitures, pas trop de gens. C'est comme ça que j'arrive à me réhabituer à Paris, parce qu'il ne faut rien éviter. J'essaye de tout affronter », explique-t-il.

Renoncer à son rêve

Il y a deux ans, il était pro en Italie jusqu'au 13 novembre : poumon perforé, balles de kalachnikov dans la cheville, dans la cuisse, les médecins sont pessimistes sauf lui. Il repart et 12 jours après les attentats, sort de l'hôpital avec une idée en tête : revenir au rugby. Il repart en Italie, s'entraîne malgré les blessures, mais son corps le rappelle à l'ordre : douleurs, maux de tête, insomnies, il broyait du noir. (...)

Voir la vidéo sur Franceinfo

Les autres news Faits divers

|Offre internet |Offre mobile|