Des chauffeurs de VTC s'introduisent chez L'Oréal pour exiger un boycott de Chauffeur Privé

 (Chauffeur Priv eacute;)
BFM Business - AA

Des chauffeurs dénoncent les excès de la société française de VTC Chauffeur Privé et appelle L'Oréal -un des plus gros utilisateurs du service- de boycotter la plateforme.

Une cinquantaine de chauffeurs VTC ont mené ce mercredi près de Paris une action de protestation contre les pratiques de la plateforme de voitures de transport avec chauffeur (VTC) Chauffeur Privé, a constaté une journaliste de l'AFP.

Ces manifestants sont brièvement entrés dans un immeuble de bureaux du groupe L'Oréal, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), lui demandant de "boycotter Chauffeur Privé", accusé d'"esclavagisme" car payant "3 euros de l'heure" ses chauffeurs dont "beaucoup travaillent" sans la carte professionnelle VTC.

"L'Oréal est l'un des plus gros clients de Chauffeur Privé", a déclaré à l'AFP Sayah Baaroun, secrétaire général SCP (Syndicat des chauffeurs privés)-VTC, protestant contre l'emploi de "chauffeurs illégaux" par cette plateforme et l'accusant de radiations abusives de chauffeurs. "Nous voulons une libre fixation de nos prix avec un tarif légal plancher", a-t-il ajouté.

La carte professionnelle obligatoire depuis le 1er janvier

Selon la loi Grandguillaume de décembre 2016, seuls les titulaires d'une carte professionnelle VTC peuvent exercer ce métier depuis le 1er janvier. Le gouvernement précédent entendait mettre ainsi...

Lire la suite sur BFM Business

Les autres news Eco

|Offre internet |Offre mobile|