Darren Criss, l'espoir du petit écran américain à surveiller de près

Darren Criss, l #39;espoir du petit  eacute;cran am eacute;ricain  agrave; surveiller de pr egrave;s ()
Vanityfair - AA

En France, il est encore peu connu ? si ce n'est des fans de Glee, presque tous tombés sous le charme du Californien lorsqu'il incarnait le jeune Blaine Anderson. Jouer, chanter, danser, et même écrire ? puisqu'il est aussi auteur compositeur ? tout semble être à la portée de Darren Criss. Alors qu'il s'apprête à démontrer l'étendue de ses talents dans ce qui pourrait être le rôle de sa vie, Vanity Fair a mené son enquête sur le protégé de Ryan Murphy.

« Most likely to win a Grammy »

Darren Criss naît en 1987 à San Francisco, en Californie, mais passe sa petite enfance à Honolulu (Hawaii). Dès son plus jeune âge, il baigne dans la musique : à l'âge de cinq ans commencent ses leçons de violon, qui dureront une quinzaine d'années. En plus de cela, il apprend lui-même la guitare, le piano, la mandoline, l'harmonica et la batterie. Rien d'étonnant, alors, à ce que ses camarades le placent favori pour la course aux Grammys, alors qu'il n'est qu'au lycée ? aujourd'hui, le Grammy n'est toujours pas remporté, mais la nomination, elle, a eu lieu en 2012 avec Glee. À seulement 15 ans, Darren Criss est déjà musicien, chanteur, et compositeur : il écrit sa première chanson, Human, qui trouvera une place en 2009 sur son premier EP du même nom. Pourtant, la musique ne semble pas suffire à cet amoureux des arts : en plus de ses chansons et de la demi-douzaine d'instruments qu'il maîtrise à la perfection, Darren Criss veut jouer. En parallèle de ses activités musicales, il exerce la comédie depuis l'âge de 10 ans, lorsqu'il intègre le programme pour jeunes du célèbre American Conservatory Theater ? qui a vu passer entre ses murs, entre autres, Nicolas Cage, Winona Ryder, Elizabeth Banks ou encore Brie Larson. ###quote###

Son adolescence est rythmée par les pièces dans lesquelles il joue : The Music Man, Le Journal d'Anne Frank, Un Violon sur le toit, Orgueils et Préjugés? Il quitte même, en 2008, le territoire américain le temps d'une année, pour étudier à l'Accademia dell'Arte, à Arezzo en Toscane. « Personne n'est censé savoir ce qu'il veut faire quand il est gamin », déclare-t-il en 2013 au L.A. Times. « Moi, je fais partie des chanceux. J'ai toujours travaillé pour ça, ce n'est pas arrivé par hasard. Ça prend toute une vie pour devenir un phénomène du jour au lendemain ».

Le succès arrive un an plus tard. En 2009, lorsque Darren Criss reçoit son diplôme des Beaux Arts, il décide de monter avec quelques copains une société de production spécialisée dans les comédies musicales : StarKid Productions. En interprétant, avec sa troupe, le rôle de Harry Potter dans une adaptation en musique de l'?uvre de J.K. Rowling, Darren Criss fait une entrée fracassante dans le monde du divertissement américain. « C'était la première fois qu'on s'intéressait à moi. C'était bouleversant, c'est arrivé par accident : c'était pile au moment où les vidéos virales faisaient leur apparition », témoigne-t-il des années plus tard. Le premier extrait de la représentation, postée en 2009, atteint presque dix ans plus tard les 14 millions de vues sur YouTube.


« En chantant? »

Avec le triomphe de A Very Potter Musical, Darren Criss commence à se faire remarquer. Passant des planches à la télévision, il apparaît en 2009 dans cinq épisodes de Eastwick, une série fantastique alors diffusée sur ABC. L'année suivante marque le début de la gloire pour le jeune artiste : après un passage éclair dans un épisode de Cold Case, le jeune homme décroche un rôle dans la seconde saison de Glee, la série musicale de Ryan Murphy, alors en plein essor. Il fait une entrée fracassante dans la série en tant que Blaine Anderson, un jeune homme ouvertement homosexuel et qui deviendra le futur love interest de Kurt (Chris Colfer). Dès son premier épisode, il reprend avec entrain le titre de Katy Perry, Teenage Dream ? la reprise se place immédiatement au sommet des ventes.


Cheveux coupés et pleins de gel, costume taillé sur mesure : le jeune homme abandonne, pour les besoins de la série, son aspect d'étudiant en art pour un look preppy plus soigné. « J'étais un acteur maladroit aux cheveux longs, un peu nerd. Quand j'ai eu une audition pour Glee, je me suis dit : ?C'est important, je vais me couper les cheveux? », confie alors Darren Criss au L.A. Times. « Glee a vraiment été un tournant dans ma carrière ». En cinq saisons, le jeune homme passe de personnage secondaire à favori des fans en un temps éclair : dès la saison trois, Ryan Murphy modifie le parcours de son personnage pour qu'il soit intégré au lycée McKinley, où la plupart de l'intrigue se déroule. Ainsi, Darren Criss accède au statut d'acteur régulier.

Malgré les rumeurs persistantes, notamment à force de le voir jouer un personnage homosexuel à l'écran, Darren Criss a plusieurs fois expliqué qu'il était hétérosexuel. Il confie en 2010 à Vanity Fair qu'il s'agit tout de même d'un sujet qui lui tient à c?ur : « J'ai grandi au sein d'une communauté très ouverte, notamment en faisant du théâtre à San Francisco ? difficile, si l'on s'en tient aux clichés, de faire plus gay. J'ai été élevé dans la ?communauté gay?. Mes parents étaient hétérosexuels, mais j'ai passé énormément de temps très jeune avec des trentenaires issus du monde du théâtre, et homosexuels ».

Quasi-omniprésent dans la série, le prodige trouve quand même le temps de multiplier les projets, comme à son habitude. Après avoir joué un Harry Potter chanteur dans sa comédie musicale, il boucle la boucle en remplaçant Daniel Radcliffe sur scène dans How to Succeed in Business Without Really Trying. Il prête main forte durant trois semaines, qui deviennent alors les plus lucratives de la production. Il joue également au cinéma dans une comédie passée inaperçue de ce côté de l'Atlantique : Imogene, où Darren Criss donne la réplique à Kristen Wiig, et fait même une courte apparition dans le clip de Katy Perry, Last Friday Night ? qu'il reprendra, aussi, dans Glee.

The Versace Killer

S'il y a une chose que l'on ne peut enlever à Ryan Murphy, c'est bien sa loyauté. Il a beau multiplié les projets d'années en années (Nip/Tuck, Glee, American Horror Story, Scream Queens, American Crime Story, Feud et bientôt 911 et Pose), le réalisateur ne laisse jamais tomber ses acteurs fétiches. Lorsque Glee touche à sa fin, Lea Michele (Rachel dans la série) trouve sa place dans les deux premières saisons de Scream Queens. Même chose pour Jessica Lange, qui passe d'American Horror Story à Feud, ou Sarah Paulson, qui semble s'affirmer comme la muse essentielle du réalisateur dans n'importe lequel de ses projets. Pour Darren Criss, la situation est plus ou moins similaire : une fois qu'on a mis un pied chez Ryan Murphy, on n'en sort plus. Après Glee, le jeune homme fait une apparition rapide dans la cinquième saison d'American Horror Story, Hotel, où il joue Justin, un hipster arrogant qui finira poignardé. Ce passage éclair n'est en réalité rien en comparaison de ce que Murphy lui prépare : un rôle principal dans le second volet d'American Crime Story, dont la première saison, sur l'affaire O.J. Simpson, a déjà conquis l'audience et la critique. Cette fois-ci, la production s'intéresse au meurtre de Gianni Versace (Édgar Ramírez) par le serial killer Andrew Cunanan, joué par Darren Criss ? qui se voit, enfin, offrir un rôle assez complexe pour qu'il montre l'étendue de son talent. 

The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story, à retrouver dès le 17 janvier aux États-Unis, et prochainement sur Canal +.

Lire la suite sur Vanity Fair

Les autres news Culture

|Offre internet |Offre mobile|