Le coup de foudre n'existerait pas, c'est scientifiquement prouvé

 (Terrafemina)
Terrafemina - AA
Vous vous êtes toujours demandé si le coup de foudre existait vraiment ? Selon une récente étude néerlandaise, il faut croire que non.

Coup de foudre à Notting Hill, Coup de foudre à Manhattan... Ces comédies romantiques qui nous fait rêver avec leurs magnifiques histoires d'amour sont légion. Sans parler de Roméo et Juliette, l'un des plus célèbres chef-d'oeuvre de tous les temps, dont l'intrigue repose sur un véritable coup de foudre. Mais ce phénomène existe-il en dehors des écrans de cinéma ou des scènes de théâtre ? Des scientifiques néerlandais de l'Université de Groningen se sont penchés sur la question. Et leur réponse est catégorique : non. Pour parvenir à cette conclusion, les auteurs de l'étude publiée dans la revue Psychophysiology ont sondé 396 participants, dont 60% de femmes.

La plupart des volontaires étaient de jeunes étudiants néerlandais et allemands hétérosexuels. Ces derniers ont répondu à un sondage en ligne dont les questions portaient sur leur situation amoureuse du moment (en couple ou célibataire). Les sondés ont ensuite été invités à regarder des photos d'étrangers et à évaluer l'attirance qu'ils éprouvaient pour eux en attribuant une note. Tout sentiment d'amour, d'intimité, de passion, ou d'érotisme comptait comme un critère d'appréciation. Les chercheurs ont analysé les réponses obtenues avec celles de deux précédentes études réalisées sur des célibataires dans le cadre de "speed-dating", ces rendez-vous amoureux qui consistent à faire connaissance le plus vite possible avec un maximum de personnes (le fast-food de la rencontre amoureuse en somme).

"Le coup de foudre ne ressemble ni à l'amour passionné ni à l'amour en général"

En compilant les résultats des trois études, les chercheurs ont recensé seulement 49 expériences de coup de foudre, rapportées par 32 participants (majoritairement des hommes). Aucune de ces rencontres amoureuses foudroyantes ne s'est produite dans le cadre des speed-dating, relève l'étude. De surcroît, le coup de foudre mentionné par ces hommes tend davantage à une forte attirance physique que des sentiments d'amour réel. "Nos résultats suggèrent que le coup de foudre ne ressemble ni à l'amour passionné ni à l'amour en général", en concluent les scientifiques.

D'après les chercheurs, ce que nous appelons "coup de foudre" résulterait donc davantage d'une forte attraction physique que d'un authentique sentiment d'amour. Cependant, comme le souligne le journal britannique The Independent, les situations décrites par le sondage restent peu réalistes, puisque les évaluations des participants se basent sur de simples photos et non sur des rencontres physiques. Les auteurs de l'étude notent cependant un fait troublant : les participants qui étaient en couple au moment de l'étude et qui pensent avoir eu le coup de foudre pour leur partenaire actuel.lle ont mentionné des niveaux de passion plus élevés dans leur relation comparés à ceux qui estiment ne pas être tombés amoureux au premier regard.



Plus d'infos et voir les photos sur Terrafemina

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016