Témoignages : ce qui m'a aidé à avancer après ma rupture amoureuse

Thinkstock (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Que ce soit une rencontre, un voyage, les mots d'une amie, un nouveau job : parfois il suffit d'un déclic pour tourner la page définitivement après une rupture et pourvoir enfin oublier son ex... Témoignages.

Que ce soit une rencontre, un voyage, les mots d'une amie, un nouveau job : parfois il suffit d'un déclic pour tourner la page définitivement après une rupture et pourvoir enfin oublier son ex... Témoignages."Surfer m'a libéré !", Laura, 32 ans

C'était une histoire bien trop compliquée pour qu'elle se termine bien. Du jour au lendemain j'ai donc dû quitter notre appart et prendre sur moi pour ne pas retourner vers cet homme qui m'avait tant fait souffrir. Et c'est le surf qui m'a permis de m'en sortir : lors d'un week-end entre copine au Pays Basque, je m'essaye au surf. Et là, même si les premiers essais n'étaient pas très concluants, sur les vagues je me suis sentie si légère... A l'occasion des vacances suivantes j'ai carrément tenté un stage d'une semaine, et j'ai adoré. Pareil, je me sentais libre, loin de mon ex, et surtout, mettre de mes mouvements ! Ce sport est devenu une passion, que je pratique dès que j'en ai l'occasion. L'idée de déménager près d'un spot de surf me trotte d'ailleurs dans la tête actuellement... 

"J'ai démissionné", Amélie, 29 ans

Après 1 an d'idylle, il rencontre une autre femme qui lui fait tourner la tête et il me quitte. J'accepte, mais le vrai problème c'est que ce mec travaillait dans la même boîte que moi... Impossible pour moi de tourner la page, j'avais beau l'éviter, je le croisais à la machine à café, aux pots de départ de collègues... Pendant 6 mois ça a été un enfer pour moi, et ça se ressentait dans mon travail. Un matin je me suis réveillée en pleurant à l'idée d'aller bosser et de le croiser, et j'ai réalisé que le seul moyen de passer à autre chose c'était de changer de job. J'ai commencé à chercher, j'ai rapidement trouvé, j'ai posé ma démission et j'ai recommencé à aller bien mieux ! 

"Un voyage en Asie m'a fait changer", Victoria, 33 ans

Même si notre séparation était inévitable puisqu'il n'y avait plus d'amour entre nous, j'avais perdu mes repères. Je me retrouvais célibataire à 30 ans, sans enfant, et sans appart. Les habitudes du quotidien, les endroits que l'on fréquentait chaque week-end...impossible de le sortir de ma tête. Après avoir vécu quelques semaines chez des amis, et grâce à l'argent que j'avais mis de côté, j'ai décidé de tout quitter pendant 2 mois, et de voyager à travers l'Asie. Là bas, j'ai fait des rencontres qui m'ont bouleversée, et j'ai découvert la pratique du yoga qui m'a fait me sentir mieux physiquement et psychologiquement. Je suis revenue en France en étant une autre personne, beaucoup plus sereine, plus positive et j'avais enfin tourné la page...

"J'ai parlé à des inconnus", Camille, 27 ans

3 ans de relation avec ce qu'on appelle un connard, et j'avais perdu toute confiance en moi ! Un soir où je me lamentais encore sur ma situation, mes copines m'ont poussé à m'inscrire sur des applications de rencontre... Tinder, Bumble, Hapnn : mes profils avec photos sont postés ! Et dès le lendemain je parlais à de parfaits inconnus... J'en ai rencontré quelques uns, pour le moment ça n'a rien donné, mais j'ai repris confiance en moi et j'ai à nouveau envie de croire au grand amour !

"Je me suis autorisée à fréquenter quelqu'un", Caroline, 38 ans

Séparée du père de mon enfant depuis plusieurs mois, je broyais du noir sans savoir quand j'allais sortir de cette période compliquée. J'ai essayé pas mal de choses : soirées arrosées avec des copines, course à pied, cours de boxe, voyages... Le seul truc qui m'a réellement aidé ça a été de m'autoriser à flirter de nouveau avec des hommes. Et une rencontre avec un ami d'ami, lors d'un dîner auquel je ne voulais même pas aller, m' redonné le sourire ! Je ne sais pas où cette histoire nous mènera, mais pour le moment je me sens bien avec lui, et je ne culpabilise pas de refaire ma vie !

"L'avis de mes copines", Marine, 29 ans

Quand il m'a quitté, c'était la fin du monde... J'ai passé des heures, des jours, des semaines à pleurer, à ressasser tout ça. Mes amies m'écoutaient, me consolaient, étaient bienveillantes. Jusqu'au jour où l'une d'entre elle, probablement agacée de me voir dans cet état, s'est énervée, et m'a dit tout le mal qu'elle pensait de ce mec. Il se tenait mal lorsqu'il était invité quelque part, ne plaisait à personne dans notre cercle d'amis, critiquait ma famille, était radin, était loin d'être un canon de beauté... Entendre tout ce qu'elle pensait réellement de lui, sans prendre de pincettes, m'a fait réaliser à quel point ce type ne me méritait pas ! Ca a été un vrai déclic pour moi.

"J'ai fait du sport à outrance", Marie, 35 ans

Après ma rupture, j'ai beaucoup ressassé, je passais mon temps à refaire l'histoire dans ma tête... à tel point que j'avais du mal à me concentrer au travail, et même parfois lorsque je discutais avec mes amis ou ma famille. C'est après une séance de sport ultra-intense que je me suis rendue compte d'une chose : je n'avais pas pensé une seule fois à mon ex pendant ces 45 minutes d'exercice ! À partir de ce moment-là, j'ai commencé à multiplier les séances et à pousser mes limites toujours un peu plus loin... Deux, trois, quatre, jusqu'à cinq séances de sport intense par semaine ! Ça a été ma thérapie. Aujourd'hui, même si j'ai diminué le rythme (intenable à la longue), je suis contente de pouvoir me considérer comme "sportive". Avant ma rupture, je ne montais pas deux marches sans cracher mes poumons.

"Le temps... et un coup de coeur", Estelle, 40 ans

J'ai vu des psys (plein), rempli au moins 3 baignoires (format jacuzzi) de larmes, testé tous les sites de rencontre, je me suis saoulée, j'ai chanté, écrit (des lettres, une chanson), testé l'hypnose, un rituel de magie blanche anti-envoutement, et rencontré plein de mecs. Ce qui m'a aidée ? Le temps, le recul, un de ces mecs. La clé, c'est une vraie nouvelle rencontre. Tant que tu n'as pas eu un coup de coeur pour un autre, ton ex reste le "référant". Celui vers lequel tu retournes au moindre coup de mou émotionnel.

A lire aussi : 

Comment oublier son ex ?

Rupture : leur pire vengeance

Rupture amoureuse : les étapes pour sortir du chagrin...



Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016