J'ai décidé de faire le grand ménage de Printemps... dans mes amis Facebook !

ana ordinateur girls (HBO/ Girls)
Cosmopolitan - AA

J'ai décidé de faire le grand ménage de Printemps... dans mes amis Facebook !

Clic droit > supprimer de ma liste d'amis. Fait. Oh que ça fait du bien ! Pour la petite histoire, Jean-Kevin fait partie de ces ex que j'aime bien garder dans ma liste d'amis pour stalker de temps en temps (bah quoi?). Sauf qu'au final, le procédé me fait plus de mal que de bien. Faut-il garder tout le monde dans sa liste d'amis ? Faut-il supprimer des amis sur Facebook et ainsi faire un grand ménage de Printemps ? Réponse ici.


« Supprimer des gens après une dispute, c'est immature » : FAUX

Ma vie ressemble à ma voiture la première année de mon permis : un peu cabossée.


Une chose que J'ai apprise avec les années, c'est qu'elle n'est pas un fleuve tranquille (qu'on soit une Groseille ou une Lequenoy).


Qu'importe, je la remonte à contre courant, ambiance badass, cheveux mouillés mais tête face au vent. Avec la maturité, j'ai tout de même appris quelque chose de primordial : savoir se protéger.


Exemple pratique.

Vous la voyez la tête de la nana, 2h du mat, regard exorbité/yeux injectés de sang en train de cliquer sur « album photo 2008 » de sa nouvelle target ? Oui bon, voilà, je plaide coupable.


Les réseaux sociaux et moi, parfois, faut qu'on fasse un break pour mieux se retrouver.


Toujours est-il qu'à plusieurs reprises, j'ai eu envie de supprimer des personnes que je ne côtoyais plus, des ex qui ont duré moins longtemps que le mariage à Las Vegas de Britney Spears... Des copines d'EPS au lycée que je n'ai plus jamais revues... Sans jamais oser le faire.


En cause ? L'avis de mon entourage. Je les entendais dire « non mais c'est un manque de maturité de supprimer les gens comme ça, et puis ça montre que leur vie nous importe trop ».


D'accord mais et la mienne de vie ? Elle devrait pas passer avant celle des autres dîtes ?


Un jour, le déclic. J'ai pris le taureau par les cornes. J'ai cliqué sur ma liste d'amis et puis j'ai fait craquer mes doigts, comme les héros de film d'action. « C'est parti mon kiki » que j'ai même crié avec la voix de Terminator.



Trier ses amis sur Facebook : jouissance de l'extrême

Toi oui, toi non, toi oui, toi peut-être. J'ai tout d'un coup l'impression d'avoir des vies entre les mains, d'être Dieu sur mon propre compte Facebook, ou tout du moins Meredith Grey en salle d'opération... Ce n'est pas désagréable.


Je me concentre pour ne pas faire de faux pas, je garde : les amis proches, les amis malgré la distance, mon réseau professionnel (que je range dans une liste à visibilité restreinte).


Je supprime : les ex, les anciens amis avec qui je n'ai plus d'affinités, les amis d'amis que j'ai rajouté pour être sympa.


Et voilà. Ma liste a diminué, pas ma fierté personnelle.


C'est fou comme ça fait du bien, c'est presque libérateur ! C'est bien simple, dans ma vie, je ne veux que du positif. Et ceux qui m'offrent le contraire sur Facebook n'y ont plus leur place...



>>> Maintenant que mon ménage de Printemps virtuel est terminé... Il faudrait que je passe à celui de mon appartement... Tout de suite moins chouette. Et vous ? Êtes-vous pour le ménage de Printemps sur Facebook ?


Voir l'article sur cosmopolitan.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016