Contraception : le taux de grossesse avec un préservatif

Medisite - AA

Si le préservatif protège contre les IST, c'est un moyen de contraception sans hormones dont l'efficacité n'est pas absolue. Les taux de grossesse avec un préservatif masculin ou un préservatif féminin ne sont pas négligeables.

Préservatif masculin et contraception

Il est admis que le préservatif masculin est un moyen de contraception à usage unique dont le taux de grossesse est assez important. Toutefois, il est plus efficace que les spermicides et que la méthode du coït interrompu appelée aussi méthode du retrait.

Les échecs, en tant que moyen de contraception sans hormones, s'apprécient de la façon suivante :

- 5 % d'échec si le préservatif masculin est utilisé dans le strict respect du mode d'emploi. Cela signifie qu'il doit être posé sur le pénis en érection dès le début du rapport sexuel et pas uniquement au moment du coït. Il ne doit ni être griffé, ni se déchirer ou craquer, ni se déplacer lors du rapport sexuel.

- 15 % d'échec dans les conditions d'utilisation typique, c'est-à-dire lorsque les recommandations d'utilisation ne sont pas suivies à la lettre.

Préservatif féminin et contraception

Le préservatif féminin est un mode de contraception sans hormones qui se montre efficace contre les IST, à condition qu'il ne soit pas utilisé pour protéger une pénétration anale. En revanche, il ne représente pas un moyen de contraception suffisamment efficient, comparativement à d'autres contraceptifs tels que le DIU, le SIU, la pilule contraceptive. Le taux de grossesse non désirée avec un préservatif féminin est de :

- 5 % si le préservatif féminin est utilisé dans le strict respect des recommandations,

- 21 % dans les conditions d'utilisation courante.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016