Beaux-parents : comment survivre à la première rencontre

Beaux-parents : comment survivre  agrave; la premi egrave;re rencontre ()
Glamour - AA

#1 Choisissez le bon moment

Première chose : pas de faux imprévu. On ne joue pas le coup du ?Ah désolée je ne savais pas que ma mère devait passer ?. C'est moche, malhonnête et vous avez toutes les chances que votre copain vous le fasse payer très cher. Évitez également le déjeuner dominical. Découvrir une nouvelle famille c'est bien, mais passer à l'interrogatoire droit sur sa chaise autour d'un poulet-rôti, c'est non. Choisissez plutôt un apéro, plus détente (avec un peu de chance il y aura de l'alcool). De préférence chez vous pour qu'il se sente plus à l'aise. Et attention au timing : le cueillir à la sortie de six heures d'avion, crevé et avec une coupe de cheveux approximative, ce n'est pas mettre toutes les chances de son côté. Prévoyez cette première rencontre avec les beaux-parents un peu à l'avance (pas non plus six mois, on ne rencontre pas les Obama) et essayez de vous caler sur un jour plutôt calme côté boulot.

#2 Stalker utile

Si c'est lui qui veut vous présenter à ses parents, ils vous accueilleront au choix comme une princesse ou comme une voleuse de fils à sa maman. Connaissez donc votre adversaire. Il vous a dit que sa mère était végétarienne et que son père aimait Sardou ? Ça ne vous aide pas vraiment. Heureusement, on est en 2017 et on sait tous comment consulter un profil Linkedin sans se faire gauler, donc ne vous privez pas. Faites vos recherches et posez un maximum de questions en amont pour éviter de mettre les pieds dans le plat. Ça vous évitera par exemple un ?Ah ces pauvres gens qui se retrouvent au chomdu à 50 ans, quelle horreur !? quand le père vient de se faire licencier. Pareil, si vous apprenez que sa mère a été prof de lettres, pensez-y à deux fois avant d'annoncer fièrement que vous connaissez bien l'?uvre de Dostoïevski.

Crédit : UIP

#3 Venez comme vous êtes (dans la limite du raisonnable)

On a tous en tête Phoebe Buffay déguisée en versaillaise à l'accent douteux pour rencontrer les parents de Mike dans Friends (les vrais savent). Un conseil, restez vous même. À moins que vous ne souffriez du syndrome de Gilles de la Tourette, c'est votre meilleure chance de faire bonne impression. Pas la peine de parler avec une patate chaude dans la bouche ni de fayoter. Le père vous tient des propos limite sexistes ? Répondez. Sur le coup, il risque de s'étouffer avec son cake salé, mais au final il appréciera que vous ayez du caractère. Les gens trop bien élevés sont souvent vus comme ennuyeux, voire faux culs. Pas non plus la peine de vous inventer une vie. Ne faites pas croire que passez tous vos étés en famille au Cap Ferret (prononcé Férèèè) si votre truc c'est le naturisme à la Grande Motte.

#4 Ayez l'esprit d'équipe

Dans ce genre de situation, on fonctionne en équipe. L'idée n'est pas de se coller aux basques pour prouver qu'on est très amoureux mais de ne pas laisser l'autre dans une situation gênante (de type ?et alors les bébés, vous vous y mettez quand ??. La bonne attitude ? N'être jamais trop loin et toujours en alerte, prête à rire à une de ses blagues pas terribles où à intervenir en cas de pépin. Assurez-vous aussi que votre copain ne se retrouve pas à l'écart avec son verre de vin pour seul interlocuteur (s'il commence à checker ses mails,  c'est sûrement le signe qu'il n'est pas à l'aise). En plus, vous voir soudés et attentifs l'un envers l'autre ne fera que mettre les parents (ou les beaux-parents) en confiance. Plus vous aurez l'air heureux avec votre lui, moins ils se permettront de critiquer sa calvitie naissante où son manque de culture générale.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016