L'homme sur-mesure contre l'homme parfait

L #39;homme sur-mesure contre l #39;homme parfait ()
GQMagazine - AA

Par auto-flagellation ce matin, je cherchais ce qu'Instagram appelle une femme parfaite. Bon, je peux vous garantir qu'elle n'est pas physicienne et que rien de parfait en elle n'inclut un cerveau. Son activité principale semble être de porter des strings de dos (le visage est une simple option). La différence entre les mots-clefs « femme parfaite » et « corps parfait » est à peu près inexistante, à part environ 2 % de barbus surgonflés trimballant leurs quadriceps parmi les corps parfaits. Ni la version féminine ni la version masculine ne lisent de livres ou ne font la vaisselle. Pour avoir des cuisses pareilles, vous n'avez pas le temps de vous préoccuper des trucs d'humains comme gratter la baignoire.

Pour info, les mot-clefs « âme parfaite » ou « esprit parfait » sont mille fois moins populaires et ressortent des images sans la moindre cohérence ? deux bébés, une table couverte de topinambours, une fée avec une citation inspirante, un groupe d'hommes, un chien (kamoulox).

Quand vous tapez simplement « parfait » c'est la page « one.perfect.ass » qui ressort en premier : nous avons les résultats que nous méritons, donc tout dans les fesses ? et ici une idée si claire du postérieur idéal qu'aucune variation ne semble possible, c'est deux bulbes surgonflés sur une taille étroite OU RIEN.

Très importante, cette taille étroite, et très répandue parmi les corps parfaits ? je dirais que nos perfections actuelles sont plus athlétiques qu'il y a dix ans, donc plus massives, mais avec un ventre moins large (et ça c'est compliqué). La jeune modèle inspirante du moment s'appelle Alexis Ren et possède une morphologie qui a provoqué la même réaction chez tous mes amis : « mince, ses parents ont oublié les gènes des côtes ». Sur son compte Instagram, les commentaires répètent : parfaite, parfaite, parfaite.

Alors bon. N'ayant aucune ambition d'être parfaite, surtout si on parle de cette perfection-là, les magazines féminins n'ayant aucun moyen de s'infiltrer dans le blocus que je leur impose, je ne me sens aucunement concernée. Ces d'ambitions appartiennent à une autre espèce de gens, que je ne croise jamais. Même les plus quinoa-bio de mes amis recherchent le Saint Transit Intestinal, pas le ventre plat.

Je me demandais donc à quoi ressemblait l'homme parfait (et s'il fallait qu'il puisse soulever une femme au-dessus de sa tête pour le devenir). Mais sincèrement, aux tréfonds des tréfonds de mon âme, non seulement je n'en ai aucune idée, mais je trouve la question incroyablement ennuyeuse. Si un homme était parfait, il ne s'embarrasserait pas de quelqu'un d'imparfait comme moi ? ce ne serait plus de la générosité de sa part mais du masochisme (notre société aime bien faire semblant de prendre les masochistes pour des généreux).

Je n'arrive même pas à savoir quelles sont les qualités essentielles d'un homme parfait. Si vraiment il fallait une hiérarchie ? par quoi on commence ? Aucune idée. Sans doute parce que je n'ai jamais croisé d'homme parfait qui me permettrait de démêler ces histoires de poules et d'oeufs : l'intelligence avant ou après la belle gueule ? Mais si un homme était parfait, toutes ses qualités seraient au même niveau stratosphérique, non ?

Et là c'est embêtant, parce que le stratosphérique exige de faire des choix, alors qu'une existence humaine basique implique de fluctuer entre ses choix ? selon les courts et longs termes, selon un changement d'information, selon le sens du vent parfois. Si un homme intelligent ne peut pas apprécier les bêtises, je vais m'ennuyer. Si un homme romantique ne peut pas lâcher son bouquet cinq minutes, ça ne va pas être possible.

La perfection n'est pas flexible : en grande pragmatique, je suis incapable de l'envisager ? et si j'en crois les résultats concernant « homme parfait » sur Instagram, je ne suis pas la seule. Les personnes qui postent des hommes parfaits ont les idées larges. Leur perfection est un état transitionnel. Un instantané. A ce moment précis ces hommes, stars ou inconnus, ont coché toutes les cases, d'une femme et une seule : et c'est à la fois la spécificité et l'évanescence de ce moment qui le rend précieux.

Je ne demande pas un homme parfait, je préférerais qu'il soit comme les fringues de Fillon : sur-mesure. Avec des qualités qui rattrapent mes défauts. Avec une disponibilité qui rattrapera mes moments de travail. Avec un plateau de raviolis quand j'ai faim. Avec zéro slip quand j'ai envie de sexe. Si un homme est parfait pour toutes il ne sera jamais parfait pour moi.

Ce qui m'inquiète n'est pas l'inexistence d'hommes parfaits (dont je me passe parfaitement) mais le fait qu'apparemment, pour les femmes, il existe une version parfaite qui met les gens d'accord. Et donc : par quel miracle.

 

Lire la suite sur GQ

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016