Lupita Nyong'o condamne un magazine pour avoir retouché ses cheveux naturels

Lupita Nyong #39;o condamne un magazine pour avoir retouch eacute; ses cheveux naturels ()
Vanityfair - AA

« J'épouse mon héritage naturel et bien qu'en grandissant, une peau claire et des cheveux raides et brillants correspondaient pour moi aux canons de beauté, je sais maintenant que ma peau foncée et mes cheveux crépus sont tout aussi beaux. » Telle est la mention que Lupita Nyong'o décerne à ses origines qu'elle revendique. Dans le Grazia UK de novembre 2017, l'actrice apparaît en Une, quasi-chauve et le crâne lissé.

Elle s'est donc empressée, contrariée, de poster la photo originale sur ses comptes Instagram et Twitter. « Ils ont retouché et harmonisé mes cheveux en fonction de ce qui pour eux doivent être de beaux cheveux. » Le combat que mène l'actrice oscarisée de 34 ans n'est pas sans rappeler la déception publique de Solange Knowles en vue de sa Une pour le magazine Evening Standard. Elle avait posté la photo originale en s'apercevant avec effroi que ses cheveux avaient été coupés. 


As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too. Being featured on the cover of a magazine fulfills me as it is an opportunity to show other dark, kinky-haired people, and particularly our children, that they are beautiful just the way they are. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like. Had I been consulted, I would have explained that I cannot support or condone the omission of what is my native heritage with the intention that they appreciate that there is still a very long way to go to combat the unconscious prejudice against black women's complexion, hair style and texture. #dtmh

Une publication partagée par Lupita Nyong'o (@lupitanyongo) le

Lire la suite sur Vanity Fair

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016