Jennifer Lopez, sulfureuse et sans culotte : elle met le feu à Instagram !

 (Puretrend)
Puretrend - AA

Jennifer Lopez fait des siennes sur Instagram. La bomba latina s'affiche jambes écartées et sans culotte sous sa robe à l'occasion d'un shooting et met littéralement le feu au réseau social...

A 47 ans Jennifer Lopez affiche une silhouette à faire pâlir de jalousie. Et la chanteuse ne se prive pas de dévoiler son corps tonique sur Instagram. En coulisse d'un shooting, la bombe a ainsi révélé une photo dans laquelle elle prend une pose très suggestive et s'affiche sans culotte sous sa robe...

J-Lo ne rate pas une occasion d'apparaître torride sur Instagram. Adepte des robes ultra sexy, la chanteuse récidive à l'occasion d'un shooting. Sur une photo postée sur le réseau social, la bombe s'affiche assise sur un tabouret, le corps rejeté en arrière, accentuant sa cambrure et les jambes écartées. Une pose volontairement lascive qui affole les internautes. Il faut dire que J-Lo arbore une robe longue fendue des deux côtés, le pan central de sa robe recouvrant tout juste son intimité tandis qu'elle ne semble pas porter de culotte.

Un cliché "muy caliente" qui permet à la star d'annoncer la sortie imminente du clip de son dernier tube "Ni Tú Ni Yo", dans lequel elle parle d'amour charnel et évoque le Kamasutra. Tout d'un coup, le choix de cette photo prend tout son sens. La photo a d'ailleurs, sans surprise, crée le buzz et fait vivement réagir les internautes. Entre ceux qui adorent et ceux qui la trouvent vulgaire (pour ne pas citer les commentaires franchement insultants à la limite du "slut-shaming"), les réactions sont nombreuses.

Le corps féminin aurait-il une date de péremption ?

Si la pose de J-Lo peut prêter à discussion (en évitant d'en arriver à des propos insultants), c'est la mention de son âge qui revient sur les réseaux sociaux et les médias. C'est pourquoi on peut se demander si le corps féminin possède une date de péremption. A la manière des actrices, victimes du sexisme d'Hollywood, qui ne décrochent plus certains rôles lorsqu'elles atteignent un certain âge, à 47 ans Jennifer Lopez ne devrait plus s'afficher si sulfureuse. Une injonction de plus, parmi tant d'autres, qui concerne bien souvent les femmes.

Quant à ceux qui sont choqués de voir la star "sans culotte", les astuces pour la dissimuler sont nombreuses. Et il y a fort à penser que la bombe a eu recours à une de ces culottes adhésives appelées "stanga". Un procédé qu'avait d'ailleurs utilisé Bella Hadid lors de son apparition explosive au festival de Cannes 2016.

S'il ne fallait retenir qu'une leçon du cliché de la sublime J-Lo, c'est certainement qu'il n'y a pas d'âge pour se sentir sexy. Et peu importe les haters.



Plus d'infos et voir les photos sur Puretrend

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016