Pour les équipes d'Emmanuel Macron, Yann Barthès est « un débile profond »

Pour les  eacute;quipes d #39;Emmanuel Macron, Yann Barth egrave;s est  laquo; un d eacute;bile profond  raquo; ()
Vanityfair - AA

Entre les équipes d'Emmanuel Macron et les médias, les tensions semblent s'accroître de jour en jour. Le 18 mai 2017, M, le magazine du Monde, a révélé que Yann Barthès aurait reçu des menaces de la part des membres du service de communication du nouveau président de la République. Les relations avec l'équipe de Quotidien se seraient en effet détériorées le soir du premier tour de l'élection présidentielle. Alors qu'Emmanuel Macron célébrait sa victoire au restaurant La Rotonde, Paul Larrou­tu­rou, journaliste pour l'émission de Yann Barthès, s'est démarqué en interpellant le candidat Macron : « La Rotonde, c'est votre Fouquet's ? », faisant référence à la célébration très bling-bling de Nicolas Sarkozy en 2007, le soir de sa victoire.

Une réflexion qu'Emmanuel Macron avait très mal pris, affirmant au journaliste qu'il n'avait « rien compris à la vie ». En coulisses, la réalité serait encore plus virulente, les équipes de Yann Barthès ayant désormais l'interdiction d'approcher le chef de l'État. Le magazine précise également que l'animateur de 42 ans recevrait régulièrement « des menaces de boycott et des pressions indirectes » du service de communication d'Emmanuel Macron. Puis d'ajouter que Sylvain Fort, le direc­teur de la commu­ni­ca­tion de l'Ély­sée aurait qualifié l'animateur de « gros connard » et de « débile profond ». Les cinq prochaines années s'annoncent très longues pour les équipes de Quotidien

Lire la suite sur Vanity Fair

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016