Le cinéma français est mort depuis trente ans selon le « New Yorker »

Le cin eacute;ma fran ccedil;ais est mort depuis trente ans selon le  laquo; New Yorker  raquo; ()
Vanityfair - AA

En grand amateur de la Nouvelle Vague, le critique de cinéma du New Yorker, Richard Brody, n'a pas hésité à dire, dans une de ses chroniques, que « pour le moment,(...) la France n'avait pas produit de cinéaste d'importance historique depuis trente ans. »

Pour développer sa thèse qui n'est pas tendre avec le cinéma français, il s'appuie sur le documentaire de Claire Simon, Le Concours, qui montre les coulisses des admissions à La Fémis, l'une des plus prestigieuses écoles de cinéma françaises. Selon lui, l'école ne cultiverait pas « de nouvelles générations d'artistes créatifs mais plutôt des films mainstream et fades qui marcheront. » Il fait état d'un formatage et d'« étudiants obéissants qui retranscrivent ce qu'on leur a appris dans un format préexistant sans se poser de questions. »

Cette chronique très subjective a fait réagir et Les Inrocks n'ont pas manqué de rappeler les noms des cinéastes français contemporains qui sont en train de marquer l'histoire (récente) du cinéma : Claire Denis, Arnaud Desplechin, Jacques Audiard, Gaspard Noé, Bertrand Bonello... Richard Brody serait-il trop nostalgique ?

À lire sur le New Yorker.

Lire la suite sur Vanity Fair

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016