Stromae associé à sa femme Coralie : "On gagne très peu d'argent"...

 (Purepeople)
Purepeople - AA
Le chanteur entre parenthèses n'a pas besoin de beaucoup pour être heureux.

Sa pause musicale en a surpris plus d'un, parce qu'elle est intervenue en plein succès. Épuisé par un rythme effréné, Stromae se consacre à présent à son autre passion, la mode, pour laquelle il reprend son véritable nom, Paul Van Haver. Récemment de passage à Paris avec sa femme Coralie Barbie qu'il a épousée dans le plus secret en décembre 2015 ? pour le lancement de leur collection capsule chez Repetto ?, Stromae se montre épanoui grâce à Mosaert, le label que le couple a cocréé en 2009.

Habitué à vendre des millions de disques, à remplir la salle de spectacles, et par conséquent à amasser de l'argent, le chanteur et styliste belge de 32 ans dit en gagner "très peu" avec sa marque. Même s'il en a les moyens, il n'a pas des envies de grandeur. "Le top du top serait de produire régulièrement une quarantaine de pièces qui partiraient en un après-midi", confie-t-il dans l'interview croisée accordée avec Coralie à Paris Match. Autre preuve de son esprit posé et anti-bling bling, Stromae ne se voit pas vivre ailleurs qu'en Belgique : "C'est cool, reposant, comme la province à une heure vingt de Paris. Cela maintient un lien avec la réalité. Ce sont des métiers prenants."

J'étais exténué

Impossible d'échapper à quelques questions sur sa carrière musicale qu'il a mise entre parenthèses. Stromae s'explique sur les raisons de son choix : "J'étais arrivé à un stade où je ne m'éclatais plus beaucoup. Trop d'énergie, de fatigue, de route... J'étais exténué. Être sans cesse sur le devant de la scène et porter un drapeau, j'ai donné. Je vais aider et laisser pousser d'autres artistes." Parmi eux, la chanteuse Vitaa avec qui il a collaboré sur deux titres de son nouvel album, Peine et pitié et Comme dab.

Pour autant, aussi inattendue soit elle, cette pause ne signifie pas la fin de sa carrière. "Les histoires qui rapportent que je vais arrêter de chanter sont exagérées. Je me donne le droit de ne pas savoir s'il y aura un disque et quand. Je ne suis obligé à rien. J'ai besoin de penser ainsi", argumente-t-il. Porté par son amour pour Coralie et leur projet, Stromae semble avoir trouvé un équilibre qui lui correspond enfin.

L'intégralité de l'interview de Stromae et de Coralie Barbier est à retrouver dans Paris Match en kiosques le 20 avril 2017.



Plus d'infos et voir les photos sur Purepeople

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016