Lactalis : plusieurs enseignes ont vendu du lait infantile malgré les rappels

Thinkstock (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Leclerc, Auchan, Système U, Carrefour ou encore Cora ont reconnu avoir poursuivi la mise en vente de lait infantile Lactalis en dépit de la procédure de rappel.

Leclerc, Auchan, Système U, Carrefour ou encore Cora ont reconnu avoir poursuivi la mise en vente de lait infantile Lactalis en dépit de la procédure de rappel.

Nouveaux rebondissements dans l'affaire Lactalis. Après les déclarations de Michel-Edouard Leclerc, le PDG de l'enseigne du même nom, qui a reconnu avoir mis en vente "984 boîtes, soit 200 références, (...) malgré les rappels successifs", c'est au tour d'autres grandes enseignes de prendre la parole.

Plusieurs d'entre elles ont ainsi admis avoir vendu du lait infantile qui aurait du être retiré des rayons : 52 boîtes pour Auchan, 72 pour Cora, 384 pour Système U et 434 pour Carrefour. De son côté, la direction d'Intermarché, magasin qui a également pu vendre ces produits, a annoncé qu'elle arrêtait "définitivement" de commercialiser les laits infantiles Milumel, une des marques du groupe Lactalis. Pour rassurer les consommateurs, les enseignes ont assuré que les contrôles ont depuis été renforcés.

Comment en est-on arrivé là ? Dans le cadre d'une procédure de rappel, l'entreprise ayant fabriqué les produits incriminés doit informer ses clients. Mais il semble qu'il y ait eu confusion : dans une interview accordée au Parisien, le PDG de Leclerc évoque notamment "une sursaturation d'informations, un problème de tri et d'interprétation". Face à ces dysfonctionnements, les réactions sont nombreuses. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a ainsi appelé "les opérateurs, chacun d'entre eux, les industriels, les intermédiaires, les distributeurs", à faire "toute la lumière sur les défaillances qui ont été constatées et (qu'ils) s'assurent que plus aucun des produits concernés ne sont sur le marché et ne se trouvent dans les magasins". Quant à Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, il souhaite "déterminer les responsabilités" avec "rapidité et sévérité".

A lire aussi :

Lait infantile contaminé : une dizaine de plaintes bientôt déposées contre Lactalis

Contamination des laits infantiles : Le Canard Enchaîné assure que Lactalis savait

Laits pour bébé contaminés : plus de 600 références retirées de la vente


Anaïs Chabalier
Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016