Tumeur au cerveau : les statistiques de survie

Medisite - AA

Qu'elle soit bénigne ou maligne, la tumeur au cerveau a des symptômes similaires. Dans les deux cas, elle nécessite un diagnostic rapide. Aujourd'hui encore, la tumeur au cerveau a une cause bien souvent inconnue.

Tumeur au cerveau : symptômes

Le premier symptôme d'une tumeur au cerveau est le mal de tête plus ou moins intense. Ses autres manifestations varient selon :

- le volume de la tumeur ;

- son degré d'agressivité ;

- sa localisation.

Il peut s'agir de vertiges, de troubles de la parole, de crises convulsives ou encore de troubles mnésiques. Certains patients présentent une hypertension intracrânienne, des modifications du comportement, des vomissements, une grande fatigue ou encore un syndrome dépressif. L'agressivité d'une tumeur peut être de grade I, II, III ou IV, le premier grade correspondant aux tumeurs non cancéreuses et le grade IV au cancer du cerveau de haut degré d'agressivité, comme le glioblastome par exemple, qui touche 15 à 30 cas sur 100. Mais quels que soient le type de tumeur et son grade, le risque de métastases à l'extérieur du cerveau est nul.

Tumeur au cerveau : quelle cause ?

En l'état actuel des connaissances, la cause d'une tumeur au cerveau n'est pas encore très bien connue. Hors exception, on n'explique pas la raison pour laquelle une tumeur se forme dans une zone du cerveau. Les facteurs de risque susceptibles de favoriser une tumeur cérébrale sont toujours à l'étude. On soupçonne, dans certains cas, une origine virale périnatale et des prédispositions génétiques. Toutefois, l'immunodépression et l'exposition aux irradiations sont deux causes de tumeur cérébrale scientifiquement reconnues.

Tumeur au cerveau : guérison

Les statistiques de survie des patients atteints d'une tumeur au cerveau diffèrent selon le type de tumeur dont ils souffrent. Le pronostic est meilleur lorsque la tumeur est localisée sur l'avant frontal. L'acte chirurgical est décidé en première intention et doit être suivi d'une radiothérapie. Plus la tumeur est soignée de façon précoce, plus les chances de survie sont importantes. Celles-ci dépendent également du type de tumeur du cerveau et de son degré d'agressivité. Ainsi, le traitement d'une tumeur au cerveau dépend de la zone du cerveau dans laquelle les cellules se sont développées. Par exemple, lorsque la tumeur se situe au centre du cerveau, l'acte chirurgical permettant son extraction est plus malaisé qu'en présence d'une tumeur de surface.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016