Après les objets connectés, les tatouages intelligents

Thinkstock (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Des chercheurs américains travaillent sur la mise au point d'encres 'intelligentes', capables de détecter les modifications chimiques survenant dans notre organisme.

Des chercheurs américains travaillent sur la mise au point d'encres 'intelligentes', capables de détecter les modifications chimiques survenant dans notre organisme.

Qui a dit qu'on ne pouvait pas concilier futilité et utilité ? D'ordinaire connus pour leur caractère ornemental, les tatouages se dotent d'une nouvelle fonction : nous donner des indications sur notre état de santé. C'est ce que révèle un article paru ce dimanche sur RTL, et relayant les travaux d'une équipe de chercheurs du MIT de Boston, aux Etats-Unis. Ceux-ci ont en effet élaboré des encres dont la couleur varie en cas de perturbations de l'état de santé. Par quel miracle ? Cette encre est en fait conçue pour analyser le liquide interstitiel, présent entre les cellules et les capillaires sanguins, et y puiser des informations sur la composition chimique de l'organisme humain.

Ce tatouage 'intelligent' délivre des informations différentes selon sa teinte originelle. Initialement vert sombre, il vire ainsi au vert intense en cas d'excès de sodium dans le corps, l'un des symptômes de la déshydratation. Bleu, il devient marron pour signaler un problème de glycémie, une indication cruciale pour les diabétiques. Enfin, les scientifiques ont pensé à une version plus discrète, invisible mais observable sous la lumière d'un smartphone. Actuellement, les encres ont été testées uniquement sur de la peau de porc et leur précision reste encore moins fine qu'une analyse sanguine.

A lire aussi :

Un homme qui venait de se faire tatouer meurt d'une infection après s'être baigné dans la mer au Mexique

Tatouage éphémère : pourquoi il faut se méfier du henné noir

Inouï, les françaises adeptes du tatouage



Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016