Ce signe sur vos testicules qui vous rend à risque d'infarctus

Medisite - AA

Des chercheurs américaines alertent les hommes qui ont des varices sur les testicules, car ces derniers seraient plus à risque de développer une maladie du coeur. 

Messieurs attention à votre intimité, elle pourrait révéler un risque de maladies cardiovasculaires. Des chercheurs de la Stanford University's Medical School ont découvert que les hommes qui ont des veines dilatées et apparentes, semblables à des varices au niveau des testicules seraient plus à risque d'hypertension artérielle, syndrôme métabolique, diabète et de cholestérol trop élevé. Autant de facteurs qui influent sur l'incidence de maladies cardiaques.

Attention aux douleurs et problème d'infertilité

Selon les chercheurs, ces sortes de varices, petit amas de veines plus grosses et plus bleues que les autres ont tendance à se développer sur une seule testicule et plus souvent du côté gauche. Pour leur étude, les scientifiques ont analysé grâce aux données de plusieurs assurances maladies américaines les bilans médicaux de plus de 77 millions d'hommes. Entre 2001 et 2009, ils ont identifié plus de 4 400 sujets ayant été traités pour des varices aux testicules. En comparant avec les bilans de santé de ceux qui n'en avaient pas, il est apparu que ceux avec des varices avaient des taux de diabète, mauvais cholestérol et risque de maladies cardiaques plus élevés que les autres, mais uniquement ceux souffrant d'infertilité et se plaignant de douleurs.

Des veines trop larges qui entraînent une baisse du niveau de testostérone

Pour les chercheurs, "l'apparition de varices au niveau du scrotum est liée à un taux de testostérone trop bas, un symptôme souvent associé aux maladies cardiaques et au syndrome métabolique constituant une première hypothèse de causalité", peut on lire dans l'étude. Le groupe d'étude pense que les veines plus larges laisseraient passer un afflux sanguin plus grand augmentant la température du scrotum au-dessus de la normale et entraînant une baisse de la production de sperme et du taux de testostérone. Plus de recherches doivent encore être effectuées, mais ce signe devraient être considéré, selon eux, comme moins anodin que prévu.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016