Torticolis : soulager un cou bloqué avec un collier cervical

Medisite - AA

Le torticolis se définit comme une contracture musculaire qui touche l'un des muscles du cou, généralement le muscle sterno-cléido-mastoïdien. Générant une importante douleur au cou, le torticolis doit parfois faire l'objet d'une prise en charge particulière.

Quelles sont les causes du torticolis ?

Le torticolis survient lorsqu'un ou plusieurs muscles du cou se rétractent brusquement. Cette action va alors réduire leur longueur naturelle. C'est la contracture. En cela, le torticolis s'apparente à une sorte de mécanisme de défense mis en oeuvre par l'organisme pour éviter une lésion plus importante des articulations cervicales. La douleur ainsi ressentie va obliger la personne concernée à stopper son mouvement, ce qui va éviter l'aggravation de la blessure. On retrouve ce type de processus physiologique en cas d'accident de voiture (coup du lapin) ou de faux mouvement. Mais certains torticolis chroniques, eux, peuvent être secondaires à certaines pathologies telles que l'arthrose cervicale, l'ostéoporose ou encore le gonflement des ganglions cervicaux.

Quels sont les traitements du torticolis ?

La prise en charge du torticolis dépend de son origine et de l'intensité de la douleur. Dans la majorité des cas, la douleur est soulagée par l'administration de médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires non stéroïdiens. Certaines mesures telles que le massage ou l'application d'une source de chaleur sur la zone impactée permettent également de détendre le muscle. Mais certains torticolis plus compliqués vont nécessiter une immobilisation du cou au moyen d'un collier cervical. Le port de ce type de dispositif doit cependant être préconisé par un médecin car il peut aggraver les symptômes en cas d'utilisation inadaptée.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016