Kyste ovarien bénin ou malin : le diagnostic par scanner

Medisite - AA

Dans la majorité des cas, le kyste ovarien est une tumeur bénigne qui se développe au sein d'un ovaire. Mais il arrive parfois que cette excroissance se révèle maligne. Dans ce cas-là, on parlera de cancer de l'ovaire. Comment est établi le diagnostic ?

Le kyste ovarien, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une affection gynécologique relativement fréquente pouvant survenir à tous les âges entre la puberté et la ménopause. S'ils sont souvent asymptomatiques, les kystes aux ovaires peuvent néanmoins occasionner quelques douleurs légères à modérées dans le bas du ventre. Il arrive également que l'excroissance cause de petits saignements vaginaux ou entrave le cycle menstruel. Chez de nombreuses femmes, les kystes ovariens sont découverts fortuitement au cours d'un examen gynécologique de routine ou dans le cadre d'un bilan de fertilité. En effet, le kyste ovarien constitue une cause courante d'infertilité.

Le kyste ovarien, comment est-il diagnostiqué ?

Au terme d'un examen médical approfondi, le gynécologue peut décider de pratiquer une échographie endovaginale ou abdomino-pelvienne s'il suspecte la présence d'un kyste ovarien. Cet examen représente le premier outil permettant au praticien de visualiser une éventuelle tumeur. En cas de doute sur la nature de la tumeur, il pourra préconiser la réalisation d'examens médicaux complémentaires comme un scanner abdomino-pelvien qui, lui, offrira une meilleure image du kyste. Mais le seul moyen de confirmer un cancer ovarien reste de ponctionner un échantillon de la tumeur pour la faire analyser. En présence de cellules malignes, une stratégie thérapeutique sera décidée en concertation avec la patiente.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016