Toulouse : l'arnaque qui valait 420 000 euros à la Sécu

Thinkstock (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

C'est ce qu'on pourrait appeler une idée fructueuse puisqu'elle aurait permis à son auteur d'amasser la coquette somme de 420 000 euros en 3 ans. En fait d'idée, il s'agit plutôt d'une arnaque à la Sécurité sociale mise au point par un médecin toulousain de 45 ans. Celui-ci utilisait ses patients sous CMU afin de créer des consultations fantômes, allant jusqu'à déclarer 115 consultations par jour. Une productivité extraordinaire qui aura fini par déclencher le système d'alerte de la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie), le temps moyen de consultation chez un généraliste avoisinant les 15 minutes soit plus du double de celui observé chez ce praticien.

 

 

Le médecin profitait des failles du système de télétransmission des patients bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU), qui n'ont pas à régler d'honoraires au professionnel de santé, remboursé directement, en déclarant des consultations fictives. Signalée au parquet de Toulouse, l'irrégularité vaut aujourd'hui au médecin une garde à vue. La Brigade de répression de la délinquance astucieuse a été saisie et a mené l'enquête qui a permis de révéler la supercherie, en collaboration avec l'Ordre des médecins. Arrêté mardi avec son assistante, relâchée depuis, pour 'escroquerie aggravée, usage de faux et complicité d'usage de faux', le praticien a vu certains de ses biens saisis, notamment sa maison. On est loin de la simple radiation de l'Ordre des médecins : cette sanction a pour mérite de rappeler que 'bien mal acquis ne profite jamais'.

 

A lire aussi : 27% des jeunes médecins déclarent souffrir de dépression

 

 

 



Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016