Dîner entre amis : les stratégies pour limiter la facture calorique

iStock/Getty Images (Femmeactuelle.fr)
FemmeActuelle - AA

Perdre du poids sans renoncer à toute vie sociale, c'est possible ! Voici, situation par situation, les meilleures astuces pour profiter sans se culpabiliser.

Perdre du poids sans renoncer à toute vie sociale, c'est possible ! Voici, situation par situation, les meilleures astuces pour profiter sans se culpabiliser.Chez les autres, on déjoue les pièges

On se cale avant. Si on sait que l'apéro sera long, quelques légumes à croquer ou un bol de potage épais ou 100 g de fromage blanc avant de partir permettent de se caler et surtout d'éviter de se jeter sur les chips et cacahuètes.

On mange lentement. A l'apéritif, on ne se sert qu'une ou deux fois si le plateau passe sans cesse, et on conserve longtemps dans la main le petit four ou le biscuit. A table, poser ses couverts entre chaque bouchée, pour participer à la conversation, évite d'avoir à se resservir par gourmandise ou pour attendre les autres.

On boit surtout de l'eau. S'il n'est pas présent sur la table, on demande un verre à cet usage. Cela évite de boire du vin pour étancher sa soif, et de le conserver uniquement pour l'accord avec les mets.

On se sert soi-même. Si possible bien sûr ! Dans ce cas, on prend une portion de viande ou de poisson avec beaucoup de légumes, une cuillerée de féculents et peu de sauce.

On zappe le fromage. Cela évite aussi un verre de vin et une tranche de pain supplémentaires. Adepte, on prend des lichettes et on se limite à une mini-tartine pour accompagner.

A la maison, on allège son menu

A l'apéro. Exit les snacks du commerce (chips, cacahuètes, biscuits salés, miniquiches...) gras et salés : vive le fait maison ! On propose des crudités (bâtonnets de concombre, carottes, radis, tomates cerise...) à tremper dans une sauce légère au yaourt ou au fromage blanc + citron + herbes fraîches. On prépare des canapés avec du pain (campagne, aux céréales, seigle...) ou, plus léger, des rondelles de concombre, de gros champignons ou des feuilles d'endives que l'on garnit de fromage frais à tartiner, de miettes de crabe, de saumon fumé, de bacon... On pense aussi aux verrines de soupe froide.

En entrée. En cas d'apéro copieux, on zappe. Sinon, on prévoit une source de protéines maigres et/ou des légumes : velouté, fruits de mer, salade de gésiers ou de saint-jacques, saumon fumé, terrine légère de légumes et/ou de poisson... On allège la vinaigrette et on remplace la mayo par un coulis de tomates au basilic légèrement citronné ou un peu de crème fraîche allégée avec un mélange trois baies et de l'aneth.

En plat. Une viande maigre ou un poisson cuit avec peu ou pas de matières grasses (four, cocotte, gril...) que l'on accompagne de légumes (fagots de haricots verts, purée de carottes ou de butternut...) et éventuellement un peu de féculents (riz sauvage, pommes vapeur...). On préfère les flambages, sauces au vin ou à base de fonds, fumets, bouillons... plutôt qu'au beurre ou à la crème, et on les présente à part, dans une saucière.

En dessert. A la fin du repas, tout le monde apprécie généralement un peu de légèreté, alors on favorise les desserts à base de fruits et/ou de laitages : mousses, entremets (île flottante, crème catalane, crème renversée...), sorbets, fruits cuits, salades de fruits exotiques, fruits en papillote...

Et le fromage ? On propose, chacun dispose ! Sur le plateau : choix de fromages frais et secs et faisselles ou yaourts, avec des accompagnements type coulis de fruits, compotes, confitures allégées...

Au restaurant, je fais les bons choix

On choisit les formules entrée/plat ou plat/dessert, on préfère les viandes maigres, on demande la sauce à part et, en dessert, on opte pour un sorbet, un fromage blanc et son coulis, une île flottante...

Au resto traditionnel

• Crudités vinaigrette à part

• Fruits de mer & crustacés (sans mayo)

• Salade composée sans charcuterie

• 1/2 pamplemousse

• Poulet rôti ou grillé sans la peau

• Viande blanche et poisson avec sauce légère (au vin, au citron...)

• Légumes et féculents

• Omelette + légumes ou féculents

• Île flottante, salade de fruits

 

 

• Feuilleté, quiche, croque-monsieur

• Foie gras, charcuterie

• Viande et poisson en sauce grasse

• Friture, légumes et/ou féculents en gratin

• Coupe glacée, pâtisserie à la crème

 

A la pizzeria

• Pizza type 4 saisons, napolitaine

• Spaghettis bolognaise

• Carpaccio de boeuf ou de poisson

• Sorbet, panna cotta

 

 

 

• Tomate/mozzarella à l'huile d'olive, 4 fromages, savoyarde, au chorizo

• Pâtes en sauce à base de crème

• Tiramisu, coupe glacée

 

 

Au fast-food

• Cheeseburger, hamburger simple

• Crudités et autres salades composées

• Salade de fruits

 

 

 

 

• Autres hamburgers, beignets de poulet ou de poisson

• Frites, pommes de terre sautées

• Crème glacée

 

Au chinois

• Rouleau de printemps, potage

• Salade de pousses de bambou, de soja, de crevettes, de crabe...

• Poisson non frit type brochettes de gambas

• Raviolis vapeur de viande ou poisson, riz blanc

• Salade de fruits exotiques

 

 

• Nems

• Friture et viande grasse

• Riz cantonais

• Beignet

• Nougat chinois

 

A lire aussi :

La stratégie pour mincir quand on est une bonne vivante

2 semaines de menus minceur pour les gourmands

Gym intégrative : pour se dépenser sans trop se fatiguer !

 


Caroline Henry
Retrouvez cet article et plus d'infos sur Femme Actuelle

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016